Zombie futé n°54 : Fido

Publié le par lefilmdujour

Un film d’Andrew Currie (2006)

 

Comédie bien sympathique que ce Fido ! Le film prolonge l’idée finale de Shaun of the Dead : une fois la guerre gagnée contre les zombies, ceux-ci sont domestiqués et servent d’esclaves à la population restée saine. Une pirouette hilarante qui n’omettait rien des possibilités ainsi ouvertes dont, évidemment, le scandale d’une relation amoureuse entre une personne saine et un zombie.

 

Andrew Currie a la très bonne idée de transposer son histoire dans l’Amérique des années cinquante, ce qui lui permet de nous offrir une séquence explicative du phénomène qui  a touché la planète en mode noir et blanc kitschissime qui cite délicieusement Plan 9 from Outer Space d’Ed Wood. Comme il y a des moyens, on apprécie également la grande classe des parures féminines et des voitures de l’époque. 

 

Le pitch : dans le monde préservé de l’après-guerre, il est de bon ton d’avoir son zombie pour effectuer les tâches ménagères. Ceux-ci ont leur appétit de chair fraîche bridé par un collier électrique. Mais gare aux problèmes si celui-ci vient à tomber en panne. Or justement, celui de Fido a l’air plutôt défectueux.

 

Au final, on a une bonne comédie potache pour petits et grands habilement truffée de critiques acerbes de notre monde contemporain (c’est un film canadien). Ainsi quand le père offre une arme à feu à son fils sur le chemin de l’école en lui précisant : « Oui, je sais que tu n’as pas encore 12 ans mais tu la cacheras dans ton cartable ». Et que dire de l’usage que fait le voisin de « sa » zombie en jupette…

 

Malin et bien agréable.

 

Fab Free

Publié dans Le Zombie Futé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article