Zombie futé n°53 : The Dead

Publié le par lefilmdujour

Un film de Howard J. Ford et Jonathan Ford (2010)

 

Un film zombie sur le mode Daktari, en voilà une bonne idée. Surtout qu’on sent dès les premiers plans qu’on est en présence d’un métrage sérieux. Et, de fait, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce road movie en 404 break à travers la brousse africaine. On a droit à de très jolies images de l’Afrique, de ses cases en torchis, de ses sables offrant toute la gamme de l’ocre et de ses magnifiques et étranges reliefs qui semblent surgir de nulle part. Pour un peu on se croirait dans un reportage du National Geographic sur le Burkina Faso (lieu du tournage). Sauf que cette belle nature est hantée par des spectres aux intentions belliqueuses.

 

Ces zombies africains ont quelque chose du vaudou tahitien d’origine. Ils sont très très lents mais attention à leur mâchoire et à leurs incisives s’ils vous mettent le grappin dessus.

 

Le pitch : le lieutenant Brian Murphy, technicien de l’armée américaine et seul survivant d’un crash d’avion, et le sergent Daniel Dembele, qui cherche à retrouver son fils, font cause commune pour le meilleur et surtout pour le pire.

 

On dira que cette longue errance dans la brousse et dans le désert manque de rebondissements mais elle a un charme particulier. On aime bien cette vieille guimbarde sortie des usines françaises dans les années soixante pour échouer au fin fonds du bush africain. Le film nous rappelle cet ancien road movie africain, mené dans une antique 2CV camionnette, Cocorico monsieur poulet  de Jean Rouch. La comparaison s’arrêtant bien entendu là. Cocorico était un hymne joyeux à l’humanité africaine. The Dead, c’est à peu près le contraire. On a l’époque que l’on mérite.

 

A voir.

 

Fab Free

Publié dans Le Zombie Futé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article