Solutions des Enigmes n°11 à n°20

 
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/60/06/37/18822224.jpg

Brigitte Auber, Jean Martinelli, Cary Grant dans La main au collet (Hitchcock,1955)
(image: www.allocine.fr)

REPONSES DE L'ENIGME N°11 :
 

Il vous fallait donc retrouver le nom de la jolie naïade en maillot de bain. Non, il ne s'agissait pas - même s'il y a une certaine ressemblance - de Rachida Dati, comme l'a indiqué un petit futé (dont je ne révélerai pas le nom...).

 
1 - Au début de sa carrière, on la repère dans Rendez-vous de juillet (1949) de Jacques Becker (1949). Dans ce film, le réalisateur trace le portrait d'une jeunesse avide de vivre dans un monde tout juste sorti de la guerre.

2 - En 1955, dans La main au collet d'Alfred Hitchcock, elle joue, aux côtés de Grace Kelly et de Cary Grant, le rôle de Danielle Foussard. Elle se fait passer pour "le Chat" et son père dans le film est interprété par Jean Martinelli, acteur surtout connu pour sa carrière théatrale.

3 - En 1956, elle est Annie Fouquet dans Lorsque l'enfant paraît, comédie de Michel Boisrond adaptée de la célèbre pièce d'André Roussin.

"Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris. Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux", écrivait Victor Hugo.

4 - Elle joue dans Mon curé chez les nudistes, film signé en 1982 par Robert Thomas avec Paul Préboist en vedette. Elle y est la femme de Jean-Marc Thibault.

5 - Elle est l'une des dames de compagnie d'Anne d'Autriche (interprétée par Anne Parillaud) dans L'homme au masque de fer (Wallace, 1997), avec Leonardo di Caprio dans le rôle-titre.
 
5b - Il s'agit de Brigitte Auber, née en 1925.
--------------------------------------------------------------------------------------------
Venitienne.jpg
REPONSES DE L'ENIGME N°12 :
 
Il vous fallait donc retrouver une Vénitienne !
 
1 - Diane Cilento. Décédée le 6 octobre 2011, cette Australienne obtint une nomination à l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa prestation dans Tom Jones (Tony Richardson, 1963) avec Albert Finney dans le rôle-titre. Diane Cilento est également au générique de Hombre (Martin Ritt, 1967), western avec Paul Newman.
 
2 - Charley Boorman, fils du réalisateur britannique John Boorman. Il joua notamment dans La forêt d'émeraude (John Boorman, 1985). Il y interprète un adolescent élevé par les Indiens d'Amazonie. Charley Boorman a également joué Mordred enfant (le fils du roi Arthur et de la fée Morgane) dans Excalibur (Boorman, 1981).
 
3 - Nemo (1984), film d'Arnaud Sélignac inspiré de la célèbre bande dessinée de Windsor McCay. Nemo, joué jeune homme par Jason Connery, y est un enfant propulsé dans un monde peuplé de personnages mythiques. Dans ce film, les parents de Nemo sont interprétés par Katrine Boorman, fille de John Boorman, et Michel Blanc, prix d'interprétation masculine à Cannes pour son rôle dans Tenue de soirée (Bertrand Blier, 1986).
 
4 - Mauro Bolognini. Réalisateur italien prolifique, il dirigea Raquel Welch, l'une des plus belles femmes du monde à l'époque, dans l'un des sketches des Ogresses (Bolognini/Monicelli/Pietrangeli/Salce, 1966). Patrick Curtis, le second mari de Mademoiselle Welch, était le bébé dans les bras de Mélanie (Olivia de Haviland) dans Autant en emporte le vent (Victor Fleming, 1939). Raquel Welch a également joué dans Le voyage fantastique (Richard Fleischer, 1966), film d'anticipation où une équipe de scientifiques est miniaturisée afin d'explorer l'intérieur d'un corps humain.
 
5 - Laura Antonelli. L'actrice italienne interprète une veuve enamourée dans La Vénitienne (Bolognini, 1986), joli conte érotique dans la Venise du XVIème siècle. Elle tombe sous le charme d'un bel étranger joué par Jason Connery, le fils dans la vraie vie de Sean Connery et de Diane Cilento.
 
5 bis - La Vénitienne était donc cette fameuse habitante d'une ville italienne !
------------------------------------------------------------------------
Soleil vert

REPONSES DE L'ENIGME N°13 :

1 - Mon premier a interprété un célèbre personnage de Balzac à l'écran: Michel Simon interprète Vautrin dans Vautrin (Pierre Billon, 1944)
 
2 - Mon deuxième a interprété le même personnage à l'écran, mais dans un film différent: Pierre Renoir interprète Vautrin dans Le père Goriot (Robert Vernay, 1945)
 
3 - Mon troisième est le premier long métrage parlant où mon premier joue devant la caméra du frère de mon second: La chienne (1931) de Jean Renoir, frère de Pierre Renoir, avec Michel Simon dans le rôle principal
 
4 - Mon quatrième est le nom de l'acteur qui reprit le rôle de mon premier dans le remake américain de mon troisième: Edward G. Robinson reprit le rôle de Michel Simon dans La rue rouge (Fritz Lang, 1945), remake de La chienne
 
5 - Mon tout est la véritable signification du titre du film qui fut le dernier de mon quatrième: Soleil vert (Richard Fleischer, 1973), dernier film interprété par Edward G. Robinson (décédé en 1973), est le nom d'une pilule fabriquée à partir de cadavres humains (en fait des vieilliards euthanasiés), pilule censée nourrir l'humanité sur une terre surpeuplée.
--------------------------------------------------------------------------------
vanilla_sky.jpg

REPONSES DE L'ENIGME N°14 :

1 - Geneviève Bujold. Dans Anne des mille jours (Jarrott, 1969), le rôle d'Anne Boleyn, deuxième épouse de Henry VIII, valut à la candienne Geneviève Bujold une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice. Mais c'est Maggie Smith qui décrocha la statuette tant convoitée pour Les belles années de Miss Brody (Neame, 1968).
 
2 - Natalie Portman, qui interprète Anne Boleyn dans Deux soeurs pour un roi (Chadwick, 2007).
 
3 - Cria Cuervos (Saura, 1975), avec la petite Ana Torrent. Ana Torrent joue par ailleurs Catherine d'Aragon, la première épouse d'Henry VIII, dans Deux soeurs pour un roi. L'esprit de la ruche (Erice, 1973) est une autre bonne réponse acceptée.
 
4 - Eduardo Noriega dans Tesis (1996), le premier film du réalisateur espagnol Alejandro Amenabar (Ouvre les yeux, Les autres, Mar Adentro, Agora) où joue également Ana Torrent.
 
5 - Penelope Cruz qui joue Sofia à la fois dans Ouvre les yeux (Amenabar, 1997) et dans son remake américain Vanilla Sky (Crowe, 2001), Tom Cruise reprenant le rôle tenu par Eduardo Noriega.
---------------------------------------------------------------------------
Poisson-d-avril.jpg

REPONSES DE L'ENIGME N°15 :
 
Voici un certain nombre de titres de longs-métrages de fiction tournés pour le grand écran et contenant un mois de l'année :
 
Janvier : Capitaine janvier (David Butler, 1936); Les sept jours de janvier (Juan Antionio Bardem, 1979)

Février
: Assassinat en février (Eterio Ortega Santillana, 2000)

Mars
: Mars Attacks ! (Tim Burton, 1996), Le promeneur du Champ de Mars (Robert Guédiguian, 2005) (les deux étaient limites... mais acceptables; ma bonté me perdra...)


Avril : Poisson d'avril (Gilles Grangier, 1954), Avril brisé (Liria Begeja, 1987), Avril enchanté (Mike Newell, 1991), Avril (Gérald Hustache-Matthieu, 2006), Les mois d'avril sont meurtriers (Laurent Heynemann, 1987), Capitaines d'avril (Maria de Medeiros, 2001)

Mai : Milou en mai (Louis Malle, 1989), Sept jours en mai (John Frankenheimer, 1964), 1er mai (Luis Saslavsky, 1958)

Juin : Cinq jours en juin (Michel Legrand, 1989)

Juillet : Juillet en septembre (Sébastien Japrisot, 1988), Né un 4 juillet (Oliver Stone, 1990), Rendez-vous de juillet (Jacques Becker, 1949), Julie en juillet (Fatih Akin, 2000)

Août : Août (Henri Herré, 1991), 15 août (Patrick Alessandrin, 2001), Paris au mois d'août (Pierre Granier-Deferre, 1965)

Septembre : Fin août, début septembre (Olivier Assayas, 1998), Opération Septembre noir (Jack Morisson, 1976), Quelques jours en septembre (Santiago Amigorena, 2006)

Octobre : A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990), Octobre (S.M. Eisentein, 1927), Ciel d'octobre (Joe Johnston, 1999), Marie-Octobre (Julien Duvivier, 1959)

Novembre : Jacques et Novembre (François Bouvier &Jean Baudry, 1982)

Décembre
: Décembre (Mohamed Lakhdar-Hamina, 1973)
------------------------------------------------------------------------------------
Parapluies-de-Cherbourg.jpg
REPONSES DE L'ENIGME N°16 :

1 - Yves Montand qui interprète le député Z dans... Z (1968) de Costa-Gavras

2 - Les sorcières de Salem (Raymond Rouleau, 1957) réunit pour la première fois à l'écran Yves Montand et Simone Signoret. 

3 - Georges Masse est le personnage interprété par Raymond Rouleau dans Mission à Tanger (1949), Méfiez-vous des blondes (1950) et Massacre en dentelles (1952), trois films signés par André Hunebelle.

4 - Robert Badinter. L'ex-garde des Sceaux fut marié en premières noces à l'actrice Anne Vernon, qui partage l'affiche de Massacre en dentelles avec Raymond Rouleau.

5 - Marc Michel, qui interprète Roland Cassard dans Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964). Dans ce film, Roland Cassard épouse Geneviève Emery (Catherine Deneuve) alors que celle-ci est amoureuse de Guy Foucher (Nino Castelnuovo), parti à la guerre d'Algérie. La mère de Geneviève est interprétée par Anne Vernon. Les parapluies de Cherbourg décrocha la Palme d'or au festival de Cannes 1964. L'indice était le blason de la ville de Cherbourg !
 
Lola est l'ancien amour de Roland Cassard. Lola (de son vrai prénom Cécile) et Roland Cassard s'étaient rencontrés dans Lola (Jacques Demy, 1961), avec Anouk Aimée dans le rôle-titre.
---------------------------------------------------------------------------------
 
Le-milieu-du-monde.jpg
REPONSE DE L'ENIGME N°17 :
 
Il s'agit du film d'Alain Tanner intitulé LE MILIEU DU MONDE, oeuvre réalisée en 1974 avec Philippe Léotard et Olimpia Carlisi.
---------------------------------------------------------------------------
la_route_joyeuse.jpg
REPONSES DE L'ENIGME N°18 :
 
1 - Jean Seberg (1938-1979) a interprété Jeanne d'Arc dans Sainte Jeanne (Otto Preminger, 1957). Son deuxième mari fut l'écrivain/réalisateur Romain Gary (1914-1980).

2 - Les oiseaux vont mourir au Pérou (1968) est le premier des deux films qu'a réalisés Romain Gary avec Jean Seberg en vedette, le second étant Kill (1972). Selon les historiens du cinéma, ces deux films sont "catastrophiques".

3 - Né en 1933 à Budapest, le réalisateur canadien George Kaczender réalisa en 1982 Au-delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable, film adapté du roman du même nom de Romain Gary et interprété par Richard Harris.

4 - Marie-France Pisier interpréta Coco Chanel dans Chanel solitaire (1983) de George Kaczender.

5 - Réalisé en 1957 par Gene Kelly, La route joyeuse (The Happy Road) met en scène deux enfants, un garçonnet et une fillette, interprétés respectivement par Bobby Clark, qui fera surtout carrière à la TV, et Brigitte Fossey, alors âgée de onze ans.
------------------------------------------------------------------------------
oss117_n_est_pas_mort.jpg
REPONSES DE L'ENIGME N°19 :
 
Mon premier a joué un Président de la République française (réel) sur grand écran : Bernard Le Coq qui joue Jacques Chirac dans La conquête (2010) de Xavier Durringer
 
Mon deuxième a joué la sœur de mon premier dans un film dont le titre contient le nom d'une fête religieuse : Claude Jade qui joue la sœur de Bernard Le Coq dans Les feux de la Chandeleur (1972) de Serge Korber
 
Mon troisième est le titre français du seul film de Hitchcock dans lequel a joué mon deuxième : L'étau (1969)
 
Mon quatrième est le nom de code de l'espion interprété par deux fois sur grand écran par celui qui joue le père de mon deuxième dans mon troisième: OSS 117, incarné par Frederick Stafford dans Furia à Bahia pour OSS 117 (Hunebelle, 1965) et Atout coeur à Tokyo pour OSS 117 (Boisrond, 1966)
 
Mon tout est le titre du film de fiction où apparaît pour la première fois sur grand écran mon quatrième: OSS 117 n'est pas mort (1956) avec Ivan Desny en OSS 117
------------------------------------------------------------------------------
Un-singe-en-hiver.jpg
REPONSES DE L'ENIGME N°20 :
 
Mon premier, actrice française, joue le rôle-titre d'un film où elle interprète une grand-mère aveugle : Gaby Morlay dans Mammy (1950) de Jean Stelli

Mon deuxième est le dernier film tourné pour le cinéma par mon premier qui y joue la mère de mon troisième : Monsieur (1964) de Jean-Paul Le Chanois. Gaby Morlay, décédée en 1964, joue la mère du personnage interprété par Philippe Noiret

Mon troisième a obtenu deux César du meilleur acteur : Philippe Noiret, César du meilleur acteur pour Le vieux fusil en 1976 et La vie et rien d'autre en 1990

Mon quatrième décrocha un César la même année que mon troisième : Suzanne Flon, César du meilleur second rôle féminin pour La vouivre en 1990

Mon cinquième est le titre du premier film où mon quatrième joue l'épouse du célèbre acteur qui interprète le (faux) maître d'hôtel (et le rôle-titre) dans mon deuxième : Un singe en hiver (1962) de Henri Verneuil avec Suzanne Flon et Jean Gabin (qui joue le rôle de "Monsieur" dans le film de Jean-Paul le Chanois). Suzanne Flon et Jean Gabin seront à nouveau mariés à l'écran dans Le soleil des voyous (1966) de Jean Delannoy et Sous le signe du taureau (1968) de Gilles Grangier.