La petite phrase du jour n°62 : John Boorman

Publié le par lefilmdujour

La petite phrase du jour n°62 : John Boorman

Ned Beatty dans Délivrance (1971) de John Boorman

"[Sur le tournage de Délivrance] Ned Beatty s'est fait emporter par le courant et on l'a perdu pendant une minute ou deux. J'avais un excellent plongeur des Navy Seals avec moi. Il n'a strictement rien pu faire. Il n'est reparu que plus bas, dans la rivière. Quand il a retrouvé ses esprits, je lui ai demandé à quoi il avait pensé pendant qu'il se noyait, et il m'a répondu : "A deux choses. D'abord, je me suis demandé comment tu allais faire pour terminer le film sans moi. Et puis je me suis dit que tu trouverais bien un moyen, et ça m'a mis dans une telle colère que j'ai trouvé la force de vivre.""
John Boorman, réalisateur (Le point de non-retour, Délivrance, Excalibur, La forêt d'émeraude, Hope and Glory...) dans So Film n°26, décembre 2014 - janvier 2015, page 83. Son dernier film, Queen and Country, sort le 7 janvier 2015 en France.

Commenter cet article