La petite phrase du jour n°67 : Eric Neuhoff

Publié le par lefilmdujour

"A l'entrée des salles, il serait possible d'afficher : "L'actrice principale est dans l’escalier. Elle revient de suite." Les immeubles modernes manquent cruellement de concierges. La raison en est simple : elles se sont exilées sur les écrans. Genoux cagneux et jambes en X, cheveux filasse et fesses en goutte d'huile, en comparaison l'anodine Martine Carol est une inaccessible déesse."

Eric Neuhoff, journaliste et écrivain, dans (Très) Cher cinéma français, éditions Albin Michel, page 103.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article