Philip Seymour Hoffman (1967-2014)

Publié le par lefilmdujour

Détenteur d'un Oscar de meilleur acteur pour le rôle-titre de Truman Capote (2005) de Bennett Miller et remarquable face à Ethan Hawke et Albert Finney dans 7h58 ce samedi-là (2007), le dernier fim de Sidney Lumet, l'acteur américain Philip Seymour Hoffman a été découvert mort dans son appartement le 2 février 2014. Il aurait apparemment succombé à une overdose. Il avait 46 ans.

Loin des canons de Hollywood, Philip Seymour Hoffman avait été rendu célèbre par les rôles tenus dans plusieurs films de Paul Thomas Anderson : le jeune joueur de craps de Hard Eight (1996), le perchman introverti Scotty J., secrètement amoureux de la star du porno jouée par Mark Wahlberg, dans Boogie Nights (1997) (photo ci-contre), l’infirmier au chevet du père mourant (Jason Robards) du télé-évangéliste machiste joué par Tom Cruise dans Magnolia (1999) ; le superviseur de la ligne de téléphone rose dans Punch-Drunk Love (2002).

L’acteur, qui avait démarré sa carrière au cinéma en 1991, est également inoubliable en voisin onaniste et pervers dans Happiness (1998) de Todd Solondz, en drag-queen exubérante face à Robert de Niro dans Personne n’est parfait(e) (Schumacher, 1999), en meilleur pote partageant le dernier jour de liberté d’Edward Norton dans La 25e heure (2002) de Spike Lee, en pasteur lubrique dans Retour à Cold Mountain (Minghella, 2002), en espion moustachu dans La guerre selon Charlie Wilson (2007) de Mike Nichols, en prêtre soupçonné de pédophilie dans Doute (Shanley, 2008), en DJ surnommé Le Comte dans Good Morning England (Curtis, 2008). Il interprète également le célèbre journaliste et critique musical américain Lester Bangs (mort à 33 ans) dans Presque célèbre (2000) de Cameron Crowe.

Récemment, on avait revu Philip Seymour Hoffman dans le rôle d’un gourou religieux inspiré de Ron Hubbard, le créateur de la scientologie, dans The Master (2012) de Paul Thomas Anderson (photo ci-dessus) et en Haut Juge dans Hunger Games : l’embrasement (Lawrence, 2012), toujours à l’affiche en France. En 2010, il avait signé son premier film en tant que metteur en scène, Rendez-vous l’été prochain.

Philip Seymour Hoffman avait été nommé trois fois à l'Oscar du meilleur second rôle pour La Guerre selon Charlie Wilson, Doute et The Master.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article