Giuliano Carnimeo (1932-2016)

Publié le par lefilmdujour

Giuliano Carnimeo (1932-2016)
Surtout connu pour des westerns-spaghettis assez réussis qu'il signa sous le pseudonyme d'Anthony Ascott comme Le moment de tuer (1968) avec l'acteur d'origine uruguayenne George Hilton et Ringo cherche une place pour mourir (1968) avec l'Américain Jeffrey Hunter (rencontré aussi chez John Ford !), le réalisateur italien Giuliano Carnimeo est décédé le 10 septembre 2016 à l’âge de 84 ans.

Giuliano Carnimeo (1932-2016)
C'est avec les aventures de Sartana, l'homme tout de noir vêtu (lire aussi Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le), que Giuliano Carnimeo s'est vraiment imposé comme un bon faiseur de westerns à l'italienne. Gianni Garko jouera par trois fois Sartana devant la caméra de Carnimeo et ce dans Le fossoyeur (1969), Bonnes funérailles, ami, Sartana paiera (1970) et Une trainée de poudre, les pistoleros arrivent (1970). George Hilton, quant à lui, revêtira le costume noir de Sartana dans un film intitulé "intelligemment" Django arrive, préparez vos cercueils (1970), toujours du même Carnimeo. Celui-ci fera à nouveau appel à Gianni Garko dans Quand les colts fument, on l'appelle Cimetière (1971) et On l'appelle Spirito Santo (1972), puis reprendra George Hilton (c'est beau la fidélité !) dans On m'appelle Alléluia (1972) et Alléluia défie l'Ouest (1972), westerns qui versent déjà dans le comique un peu lourdingue.
Giuliano Carnimeo (1932-2016)
Giuliano Carnimeo s'essaiera à d'autres genres, notamment le film d'aventures parodique avec le duo Michael Coby et Paul L. Smith, succédanés de Terence Hill et Bud Spencer (Trinita, connais pas ! en 1975 et Pour Pâques ou à la Trinita en 1976), le giallo (Rendez-vous de Satan en 1972 avec Edwige Fenech et George Hilton), le mélodrame à connotation érotique (J'aime un homme en 1974 avec, à nouveau, la torride Edwige Fenech), la sexy-comédie (La championne du collège en 1979 avec Nadia Cassini et les éternels Lino Banfi et Alvaro Vitali, Les péquenots/Une fille vachement sympa en 1980 avec Nadia Cassini encore, La vamp du bahut en 1981 avec Carmen Russo), les sous-Mad Max (Les exterminateurs de l'an 3000 en 1983) et le film d'horreur (Ratman en 1988, où le vilain est un croquignolesque homme-rat nain !).

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article