La piqure de Sal Obscur : Les aventuriers du Mékong

Publié le par lefilmdujour

La piqure de Sal Obscur : Les aventuriers du Mékong
Jean Bastia, 1957
Les aventuriers du Mékong est une agréable surprise, idéale pour passer un bon moment de détente et de dépaysement. Correctement réalisé (comparé à des daubes atroces portées au pinacle par certains amateurs de nanars), le film suit les traces de trois paumés échoués à Saigon. Rêvant devant les paquebots qui rentrent au pays, le trio saute sur l'alléchante proposition de la belle Dominique, interprétée par Dominique Wilms, jolie créature sexy des années 50. La blonde créature leur promet une belle somme d’argent à condition qu’ils l’accompagnent récupérer un trésor enfoui en pleine jungle. Évidemment, ils vont tous être pris par la fièvre de l’or et peu d'entre eux parviendront à retrouver la civilisation.
L’un des gros points forts du film est d’avoir été tourné sur place au Sud-Vietnam, à l’époque sous domination française, et les paysages magnifiques rendent à peu près crédible l’histoire. Et ce d’autant que les acteurs (Jean Gaven, Jean-Pierre Kerien et Dominique Wilms) n’en rajoutent pas trop. Certes on est à des lieues du Trésor de la Sierra Madre, le chef-d’œuvre de John Huston qui traite à peu près du même sujet. Mais ne crachons pas sur ce type de cinéma du samedi soir qui ne méprisait pas les spectateurs !
Sal Obscur
Le film est disponible en DVD chez René Chateau Vidéo.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article