Giuseppe Bertolucci (1947-2012)

Publié le par lefilmdujour

Giuseppe Bertolucci (1947-2012)
Le cinéaste et scénariste Giuseppe Bertolucci, frère du metteur en scène italien Bernardo Bertolucci, est décédé le 16 juin 2012 à l'âge de 65 ans des suites d'une maladie. Giuseppe Bertolucci était entré dans le monde du cinéma par l’intermédiaire de son frère aîné dont il fut l’assistant pour La Stratégie de l'araignée (1969). Il participa également à l’écriture des scénarios du Dernier Tango à Paris (1972), de 1900 (1974) et de La Luna (1978).
Giuseppe Bertolucci réalise son premier long métrage en 1977 (Berlinguer ti voglio bene) avec Roberto Benigni, hommage au dirigeant communiste réformateur Enrico Berlinguer. En 1979, Une femme italienne (Oggetti smarriti en v.o.) engage le réalisateur italien dans une autre voie, celle « d'un cinéma exigeant dans l'analyse de la psychologie féminine et des dérives comportementales à la frontière entre la normalité et la folie » (selon le critique et historien du cinéma Jean A. Gili). Le film est tourné pour l'essentiel dans la gare de Milan avec Mariangela Melato, Bruno Ganz et Laura Morante. Sorte d’appendice à Une femme italienne, le documentaire Panni Sporchi (1980) lui est commandité par le parti communiste italien et s’attache aux marginaux qui peuplent la gare de Milan.
Giuseppe Bertolucci (1947-2012)

Bruno Ganz et Mariangela Melato dans Une femme italienne (1979) de Giuseppe Bertolucci (image : www.ivid.it)

Selon Jean A. Gili, c’est avec Segreti segreti (1985) (inédit en France) que Giuseppe Bertolucci réalise l’un de ses meilleurs films, « une des rares entreprises qui ait choisi d'évoquer les années de plomb - le terrorisme en Italie, la stratégie de la tension - non tant dans l'analyse de leurs causes que dans la mise en scène dramatique de leurs effets sur les individus ». Le cinéaste a également participé au film à sketches écrit par Tonino Guerra Le Dimanche de préférence (1990), où il dirige à nouveau Bruno Ganz.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article