Pierre Bellemare (1929-2018)

Publié le par lefilmdujour

Pionnier des programmes de radio et de télévision comme producteur et animateur, créateur de jeux TV aussi célèbres que Télé Match ou La Tête et les Jambes, co-inventeur de La Caméra invisible avec Jacques Rouland, importateur du télé-achat en France, fabuleux conteur d’Histoires extraordinaires, Pierre Bellemare est décédé le 26 mai 2018 à l’âge de 88 ans.

Pierre Bellemare est apparu pour la première fois sur grand écran dans le rôle d’un animateur dans Match contre la mort (1959), inspiré de La Tête et les Jambes avec Gérard Blain et le couple à la ville formé par Antonella Lualdi et Franco Interlenghi. Le jeu télévisé tourne au thriller quand le fils d'un couple de candidats est enlevé et que la rançon doit être gagnée dans le cadre du jeu... Pierre Bellemare considérait ce film tellement mauvais qu'il a réussi à en cacher quasiment toutes les copies.

Il incarne par ailleurs son propre rôle dans Cherchez l’idole (Boisrond, 1963), où défilent les chanteurs vedettes de l’époque (Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Charles Aznavour, Jean-Jacques Debout, Eddy Mitchell…) et dans Alexandre le bienheureux (Y. Robert, 1967). Dans Trois vies et une seule mort (1995) de Raoul Ruiz, il incarne le personnage du conteur, une prestation qui lui vaut de monter les marches au festival de Cannes - où le film est en compétition - aux côtés du réalisateur et de Marcello Mastroianni.

Pierre Bellemare et Jean Dujardin dans OSS 117 : Rio ne répond plus (copyright Emilie de la Hosseraye, www.allocine.fr)

Vu en chauffeur de taxi dans Le battement d’ailes du papillon (Firode, 1999), Pierre Bellemare a aussi joué dans quelques scènes impayables le supérieur d’Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 177 (Jean Dujardin), dans OSS 117 : Rio ne répond plus (Hazanavicius, 2008). On l’avait revu rapidement en maire de Bouzolles dans Les Tuche (Baroux, 2010) se plaignant de chaussettes sales accrochées sur l’arbre de Noël municipal. En 2015, il était encore apparu dans son propre rôle dans la série télévisée Plus belle la vie

On se souviendra aussi que Philippe Noiret s’était inspiré de l’apparence de Pierre Bellemare pour interpréter l’animateur d’émissions télévisées de Masques (1987) de Claude Chabrol.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article