Wes Craven (1939-2015)

Publié le par lefilmdujour

Wes Craven (1939-2015)
Créateur de l’un des plus grands mythes fantastiques des années 1980 avec Freddy Krueger, son visage brûlé, son pull troué et son gant en cuir orné de griffes métalliques dans Les griffes de la nuit (1984), le réalisateur américain Wes Craven est décédé le 30 août 2015 d’une tumeur du cerveau à l’âge de 76 ans.
Wes Craven avait démarré sa carrière de réalisateur avec des films à petits budgets devenus cultes au fil des ans. Inspiré de La source (1959), drame médiéval d’Ingmar Bergman, son premier long métrage, La dernière maison sur la gauche (1972), tétanisa toute une génération d’amateurs de films d’horreur. Ce film-choc, qui fit l’objet d’un remake réussi en 2008, raconte l’histoire du viol et du meurtre de deux adolescentes et de la vengeance tout aussi barbare de leurs parents.
Wes Craven (1939-2015)
Perpétuation nihiliste de la destruction de la famille américaine, La colline a des yeux (1977), qui connut une suite en 1986 réalisée par Wes Craven (La colline a des yeux 2, 1986) et un remake réalisé par Alexandre Aja en 2005, se concentre sur l’attaque de vacanciers par une famille de dégénérés consanguins dans le désert…
Après ces deux coups d’éclat, Wes Craven dirigera des films d’épouvante plus classiques et moins réussis comme La ferme de la terreur (1981), avec une débutante nommée Sharon Stone, ou La créature du marais (1981), avec le vétéran hollywoodien d’origine française Louis Jourdan, avant de signer Les griffes de la nuit et de créer Freddy, ce personnage de tueur d’enfants qui hantent les rêves des ados pour les envoyer ad patres de la manière la plus horrible qui soit.
Les griffes de la nuit, qui connaîtra plusieurs suites dont une, particulièrement marquante par sa mise en abyme, dirigée par Wes Craven lui-même (Freddy sort de la nuit, 1994), fit de son acteur principal, Robert Englund, une vedette et offrit son premier rôle au cinéma à un dénommé… Johnny Depp.
Wes Craven (1939-2015)
Après L’emprise de la terreur (1987), Shocker (1989), Le sous-sol de la peur (1991), Freddy sort de la nuit et Un vampire à Brooklyn (1995, avec Eddie Murphy), le réalisateur connaîtra encore un formidable succès avec la série des Scream, films d’épouvante situés entre le genre lui-même et sa parodie : Scream (1996), Scream 2 (1997) et Scream 3 (1999).
Tenté un temps par le mélodrame (La musique de mon cœur, 1999, avec Meryl Streep), Wes Craven reviendra par la suite au genre qui l’a hissé au pinacle du cinéma, mais sans jamais retrouver les sommets du box office : Cursed (2004), Red Eye (2004), My Soul to Take (2010), Scream 4 (2010)…

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article