L'oeil de Crazy Bug : La dernière maison sur la gauche

Publié le par lefilmdujour

L'oeil de Crazy Bug : La dernière maison sur la gauche
Dennis Iliadis, 2008, film sorti en salles le 22 avril 2009
Dans les charretées de remakes de films d’horreur des années 70 et 80 qui déferlent sur les écrans depuis quelque temps, La dernière maison sur la gauche se positionne sans conteste dans le haut du panier. Resucée presque à l’identique du célèbre film de Wes Craven (l’une des deux jeunes filles ici ne meurt pas), le long métrage de Dennis Iliadis parvient à démontrer sans y toucher qu’un monstre potentiel se terre en chacun d’entre nous et qu’il suffit d'une situation exceptionnelle pour le faire ressortir. Ici, on est très loin du manichéisme bons/mauvais qui plombe bon nombre de films d’action.
S’inspirant d’un film d'Ingmar Bergman (La source, 1959), La dernière maison sur la gauche narre l’histoire d’un meurtrier et de ses trois acolytes (sa copine, son frère et son fils) qui violentent et tuent deux gamines. Par une coïncidence tragique, les quatre personnages trouvent refuge chez les parents de l’une des ados qui, à ce moment-là, ignorent tout du drame qui s’est joué. Mais lorsqu’ils vont comprendre à qui ils ont affaire, le père et la mère vont se déchaîner et s’acharner sur les criminels dans un tel accès de violence que le spectateur en est tétanisé…
Certes, la version 2008 est plus « léchée » et moins « hard » que celle réalisée dans un style quasi documentaire par Wes Craven en 1972, style qui rendait la vision du film presque insoutenable. Mais on ne boudera pas son « plaisir » et on ne peut que conseiller La dernière maison sur la gauche aux amateurs d’émotions fortes !
Crazy Bug
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article