L'oeil de Crazy Bug : Piranha 3D

Publié le par lefilmdujour

L'oeil de Crazy Bug : Piranha 3D
Alexandre Aja, 2009, sorti sur en salles le 1er septembre 2010
Jubilatoire ! Assumant totalement son côté cinéma bis (acteurs qui ne risquent pas de décrocher l'Oscar, gros nénés en gros plan, gore à gogo, répliques débilo-rigolos), Piranha 3D offre au spectateur une heure et demie de plaisir sans arrière-pensée. Et Crazy Bug assume : il a apprécié de voir une jeunesse dorée complètement naze, inconsciente, pollueuse, accro à la bière et au sexe, se faire décimer par des piranhas préhistoriques particulièrement voraces. Un régal !
Avec Piranha 3D, Alexandre Aja a retrouvé la verve et la poigne qui nous avaient fait aimer Haute tension et La colline a des yeux et qu'il semblait avoir perdues avec l'assez miteux Mirrors. Et on admirera la dextérité et la maîtrise dont fait preuve le metteur en scène lors du point d'orgue du long métrage : le grignotage jusqu'à l'os de la plupart des participants au Spring Break, fête traditionnelle des étudiants américains et prétexte à toutes les débauches. Le lac où a été tourné le film s'y transforme en annexe de la boucherie Sanzot !
Alexandre Aja connaît ses classiques du cinéma d'horreur et de science-fiction. Il parsème son film de quelques clins d’œil. Aux Dents de la mer notamment, avec la participation éclair de Richard Dreyfuss. A la trilogie de Retour vers le futur également, avec Christopher Lloyd en vieux scientifique. Au casting, on repèrera aussi Eli Roth, le réalisateur de la saga horrifique Hostel, en organisateur de séances de tee-shirt mouillés.
Le spectacle vaut donc largement les coups d’œil, droit et gauche, 3D oblige !
Crazy Bug
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article