Susan Anspach (1942-2018)

Publié le par lefilmdujour

Actrice qui eut son heure de gloire dans les années 1970 à l’époque du Nouvel Hollywood, l’Américaine Susan Anspach est décédée le 2 avril 2018 à l’âge de 75 ans.

Susan Anspach avait débuté sa carrière à la télévision et sur scène (elle est de la troupe de la première production off-Broadway de la comédie musicale Hair en 1967). Au cinéma, la comédienne joue en 1970 dans Five Easy Pieces de Bob Rafelson où elle incarne la jeune pianiste qui est fiancée au frère du « héros » (Jack Nicholson) et qui entre dans une relation attraction/répulsion avec ce dernier. Elle est également aux génériques du Propriétaire (Ashby, 1970) et de Tombe les filles et tais-toi (Ross, 1971) avec Woody Allen et Diane Keaton (elle y est l’ex-femme du personnage joué par Woody Allen).

Anspach et Nicholson dans Five Easy Pieces (1970) (source : Bettmann/Getty Images)

Susan Anspach figure ensuite en tête d’affiche des Choses de l’amour (Mazursky, 1973), chronique sentimentale avec aussi George Segal et Kris Kristofferson. La comédienne se tourne ensuite vers la télévision, mais on la voit encore dans La grande triche (a.k.a. The Big Fix) (Kagan, 1978), Max et le diable (Stern, 1981), Les fantasmes de Madame Jordan (Makavejev, 1981) et Besoin d’amour (Schatzberg, 1983), un remake de L’incompris (1964) de Luigi Comencini avec Gene Hackman et Henry Thomas.

Susan Anspach avait été mariée à l’acteur Mark Goddard et au musicien Sherwood Ball. L’un de ses enfants, Caleb, serait né de sa relation avec Jack Nicholson en 1970.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article