Sam Shepard (1943-2017)

Publié le par lefilmdujour

Ecrivain, dramaturge lauréat en 1979 du prix Pulitzer, acteur, metteur en scène de théâtre, scénariste et réalisateur, l’Américain Sam Shepard est décédé le 27 juillet 2017 à l’âge de 73 ans des suites de la maladie de Charcot. Si la carrière de Sam Shepard est essentiellement théâtrale, l’homme s’est néanmoins imposé comme un scénariste hors pair et un acteur de cinéma recherché (avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, en général des seconds rôles fortement typés).

C’est lui qui a notamment signé – ou cosigné – les scénarios de Zabriskie Point (1969) de Michelangelo Antonioni, de Paris Texas (1984) de Wim Wenders, Palme d’or au festival de Cannes, et de Fool for Love (1985) de Robert Altman, d’après sa propre pièce. Comme acteur, c’est Terrence Malick qui lui offre son premier grand rôle, le riche fermier atteint d’un mal incurable dans Les moissons du ciel (1978) face à Richard Gere et Brooke Adams.

Sam Shepard dans Les moissons du ciel (1978)

En 1982, il rencontre sur le tournage de Frances de Graeme Clifford Jessica Lange, qui sera sa compagne jusqu’en 2009 et qui lui donnera deux enfants. Un an plus tard, le rôle de l’aviateur Chuck Yeager dans L’étoffe des héros (1983) de Philip Kaufman lui vaut une nomination à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

Sam Shepard dans L'étoffe des héros (1983)

Sam Shepard enchaîne alors les rôles. Aux côtés de Jessica Lange, il est notamment aux génériques de Country, les moissons de la colère (Pearce, 1984), de Crimes du cœur (Beresford, 1986) et de Don’t Come Knocking (2004) de Wim Wenders (qu’il a lui-même scénarisé). La filmographie de Sam Shepard alterne ainsi entre comédies (Baby Boom, Shyer, 1987, avec Diane Keaton), drames (The Voyager, Schlöndorff, 1991, avec Julie Delpy ; Safe Passage, R. A. Ackerman, 1996, avec Susan Sarandon ; The Pledge, S. Penn, 2000), policiers (Cœur de tonnerre, Apted, 1991),  thrillers (L’affaire Pélican, Pakula, 1993), films de guerre (La chute du faucon noir, R. Scott, 2001) et mélodrames (N’oublie jamais, N. Cassavetes, 2003).

Sam Shepard et Brad Pitt, frères James dans L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (2007)

On se souviendra aussi de Sam Shepard dans le rôle de Frank James aux côtés de Brad Pitt dans L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (2007) d’Andrew Dominik, dans celui du père de Tobey Maguire et Jake Gyllenhaal dans Brothers (2008) de Jim Sheridan, d’un Butch Cassidy vieillissant dans Blackthorn (2010) de Mateo Gil. On l’avait revu récemment dans deux films de Jeff Nichols, Mud (2012) et Midnight Special (2014) ainsi que dans Un été à Osage County (2013) de John Wells (en mari alcoolique de Meryl Streep) et dans le thriller atypique Cold in July (2014) de Jim Mickle où il forme un trio détonant avec Don Johnson et Michael C. Hall.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article