Marc Cassot (1923-2016)

Publié le par lefilmdujour

Marc Cassot (1923-2016)

(image : unifrance.org)

Célèbre voix du doublage de films (il a prêté sa voix à Paul Newman, Richard Harris, William Holden, Christopher Lee ainsi qu’aux personnages d’Albus Dumbledore dans la série des Harry Potter et de Bilbon Sacquet dans Le seigneur des anneaux), l’acteur français Marc Cassot est décédé le 21 janvier 2016 à l’âge de 92 ans.
Comédien de théâtre et de télévision, Marc Cassot a joué aussi dans une trentaine de films tournés pour le cinéma. Aperçu dans Le carrefour des enfants perdus (Joannon, 1943), il est le fils de Michel Simon et de Gaby Morlay dans Les amants du pont Saint-Jean (1947) de Henri Decoin.
Marc Cassot (1923-2016)
Puis Marc Cassot est gardien de but international et vedette du football dans Les dieux du dimanche (Lucot, 1948), inspecteur inexpérimenté dans Un certain monsieur (Ciampi, 1949), fiancé d’une candidate au titre de « Venus de France » dans La plus belle fille du monde (Stengel, 1951), fils de Louis de Funès dans Escalier de service (Carlo-Rim, 1954), marin embarqué sur un chalutier où tous sont atteints de botulisme dans Si tous les gars du monde (Christian-Jaque, 1955), copain de Jean-Paul Belmondo, tous deux passionnés d’aviation, dans Les copains du dimanche (Aisner, 1956), psychiatre de Michèle Morgan dans Pourquoi viens-tu si tard ? (Decoin, 1958), chef de l’escadrille Normandie-Niemen dans Normandie-Niemen (Dréville, 1959), commissaire dans La mort de Belle (Molinaro, 1960), l’un des invités du huis-clos Le jeu de la vérité (1961) de Robert Hossein…
Marc Cassot était apparu une dernière fois sur grand écran dans Natalia (1989) de Bernard Cohn.
Marc Cassot dans "Le jeu de la vérité" (1961) de Robert Hossein

Marc Cassot dans "Le jeu de la vérité" (1961) de Robert Hossein

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article