Nigel Terry (1945-2015)

Publié le par lefilmdujour

Nigel Terry (1945-2015)
Lui seul avait pu retirer l’épée Excalibur du rocher dans laquelle elle était enchâssée. Inoubliable roi Arthur dans Excalibur (1981) de John Boorman, film culte des années 1980, l’acteur britannique Nigel Terry est décédé d’un emphysème le 30 avril 2015 à l’âge de 69 ans.
Le comédien qui s’est surtout voué au théâtre et à la télévision avait fait sa première apparition sur grand écran en incarnant l’un des trois fils de Henri II d’Angleterre (Peter O’Toole) et d’Aliénor d’Aquitaine (Katharine Hepburn) dans Un lion en hiver (1968) d’Anthony Harvey. Jouant Jean sans Terre, on le voit notamment aux côtés d’Anthony Hopkins qui incarne, lui, le futur Richard Cœur de Lion.
Nigel Terry (1945-2015)
Après Excalibur (photo ci-contre), le spectateur retrouvera Nigel Terry dans le rôle du Caravage, qui révolutionna la peinture du XVIIe siècle, dans Caravaggio (1985) du réalisateur britannique Derek Jarman qui s’intéresse au triangle amoureux formé par le peintre, son amant Ranuccio (Sean Bean) et sa maîtresse (Tilda Swinton). L’acteur prête encore sa voix à Derek Jarman pour The Last of England (1987), joue dans War Requiem (Jarman, 1989), tiré de l’opéra de Benjamin Britten, et campe Mortimer, l’amant d'Isabelle, épouse du roi d’Angleterre Edward II, dans Edward II (1991), librement adapté par Jarman de la pièce de Christopher Marlowe.
Nigel Terry fut également aux génériques de Christophe Colomb : la découverte (Glen, 1992) avec Georges Corraface dans le rôle-titre et Marlon Brando dans celui de Torquemada, de Gengis Khan (Annakin, 1992), du thriller horrifique Terreur.com (2002) de William Malone et de Troie (2003) de Wolfgang Petersen.

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article