Jim Kelly (1946-2013)

Publié le par lefilmdujour

Jim Kelly (1946-2013)
Champion de karaté, figure tutélaire de la blaxploitation au même titre que Richard Roundtree, Fred Williamson, Jim Brown et Pam Grier, l’acteur Jim Kelly est décédé le 29 juin d’un cancer à l’âge de 67 ans.
Né à Paris (dans le Kentucky…), pratiquant reconnu d’arts martiaux, excellent joueur de tennis, Jim Kelly avait fait sa première apparition sur grand écran en 1972, un peu par hasard, dans Melinda de Hugh A. Robertson, où il joue un… prof de karaté !
Jim Kelly (1946-2013)
Doté d’un charisme indubitable et d’une coupe afro impeccable et particulièrement remarquable, Jim Kelly tape dans l’œil de Robert Clouse qui l’embauche aux côtés de Bruce Lee dans Opération Dragon (1973) (c’est son visage qui est juste au-dessus de celui de Bruce Lee sur l’affiche). « Sa prestation reste l’une des clefs de la réussite et du succès du film, écrit Julien Sévéon dans Blaxploitation, ouvrage paru aux éditions Bazaar&Co. Bien conscient de l’impact qu’il a produit, Clouse enchaîne rapidement de nouveau avec Kelly sur La ceinture noire (1974) qui reste probablement le film martial le plus célèbre de la blaxploitation. »
Jim Kelly (1946-2013)
Dans la foulée, Jim Kelly multipliera les longs métrages mettant en avant les héros blacks. On le retrouve ainsi aux côtés de Jim Brown et Fred Williamson dans Les démolisseurs (1974) de Gordon Parks Jr., le réalisateur du fameux Shaft/Les nuits rouges de Harlem, sorti trois ans plus tôt. Puis Jim Kelly endosse l’accoutrement des cow-boys dans La chevauchée terrible (Margheriti, 1974) où il partage l’affiche avec Lee Van Cleef et… Jim Brown et Fred Williamson. A partir de 1976, l’acteur enchaînera malheureusement les séries Z comme Black Samouraï (1976) et Dimension de la mort (1978) du redoutable Al Adamson, ou bien encore Black kung-fu contre Hong-Kong Connection (1978) de Lee Tso-Nan. Jim Kelly se retirera du cinéma en 1982 pour retourner à ses premières amours sportives après la sortie des Quatre justiciers de et avec Fred Williamson, Jim Brown et Richard Roundtree.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article