Vicente Aranda (1926-2015)

Publié le par lefilmdujour

Vicente Aranda (1926-2015)
Surtout connu en France pour A coups de crosse (1983), portrait d’un policier corrompu (Bruno Cremer) humiliant sexuellement une jeune loubarde (Fanny Cottençon), le réalisateur espagnol Vicente Aranda est décédé le 26 mai 2015 à l’âge de 88 ans.
La filmographie de Vicente Aranda est riche d’une vingtaine de longs métrages. Révélé par son second film, Fata Morgana (1966), une œuvre aux ressorts narratifs audacieux qui marque le début de l'école de Barcelone, mouvement apparenté à la Nouvelle Vague, il s’oriente vers le cinéma de genre fantastique et érotique et signe notamment La mariée sanglante (1972).
Vicente Aranda (1926-2015)
Ce film d’horreur tiré d’un roman de Sheridan Le Fanu mélange gothique, vampirisme, saphisme, érotisme et sous-texte politique en pleine période franquiste. Dans Cambio de sexo (1976), approche du transsexualisme, il fait tourner Victoria Abril qui deviendra son actrice fétiche avec pas moins de dix longs métrages tournés pour Vicente Aranda, le dernier étant Tirant le blanc (2006) présenté hors compétition au festival de Cannes.
L’actrice est d’ailleurs au générique de la production la plus emblématique du réalisateur, Amants (1991), drame criminel tourné dans l’Espagne de l’après-guerre et inspiré d’une histoire vraie, « l’un des films les plus crus, accablants et fascinants que le cinéma espagnol ait jamais produits » (Le cinéma espagnol, Editions Gremese). Amants obtint les Goya du meilleur réalisateur et du meilleur film tandis que Victoria Abril décrocha pour son rôle l’Ours d’argent de la meilleure actrice au festival de Berlin.

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article