Eddie Romero (1924-2013)

Publié le par lefilmdujour

Eddie Romero (1924-2013)
Nommé Artiste national des Philippines en 2003, le producteur et cinéaste Eddie Romero est décédé le 28 mai 2013 à l’âge de 88 ans.
Eddie Romero avait débuté au cinéma comme scénariste de Gerardo de Leon, l’un des plus grands cinéastes philippins, avant de passer derrière la caméra en 1947. Il se spécialise dans des comédies et des mélodrames destinés à un large public avant d’enchaîner à partir de la fin des années 50 des coproductions américano-philippines comme Raid sur les Philippines (1962), Commando aux Philippines (1963), Les murailles de l’enfer (1964) (coréalisé avec G. de Leon) ou Les ravageurs (1965) (avec l’acteur américain John Saxon).
Eddie Romero (1924-2013)
Eddie Romero trempe aussi dans le film d’épouvante avec une série de longs métrages tournés pour Roger Corman avec généralement au générique l’acteur John Ashley, comme Le médecin dément de l’île de sang (tout un programme…) (1968), Beast of the Yellow Night (1971), Beast of Blood (1971) ou The Twilight People (1971). On doit aussi au réalisateur philippin Black Mama, White Mama (1973), l’une des pépites du film de prison de femmes (WIP) avec, excusez du peu, Pam Grier !
Dans les années 70, Eddie Romero reviendra à une production plus locale, ancrée parfois dans la mouvance de la Nouvelle Vague philippine portée par Lino Brocka. Multi-primé dans son pays d’origine, son film le plus célèbre à l’époque est C’est ainsi que nous vivons (1976) qui relate les remous de la révolution de 1896 à travers le parcours d’un jeune paysan. Par la suite, Eddie Romero, avec plus d’une cinquantaine de films à son actif, continuera de tourner sans interruption jusqu’à la fin des années 2000. En 1977, il avait travaillé comme directeur de l’équipe philippine sur le tournage d’Apocalypse Now de Coppola.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article