Annette Funicello (1942-2013)

Publié le par lefilmdujour

Annette Funicello (1942-2013)
Découverte par Walt Disney, enfant-fétiche du Mickey Mouse Club à la télévision américaine dans les années 50, puis héroïne au cinéma d’une série de longs métrages centrés sur des adolescents folâtrant sur des plages ensoleillées (les beach movies), la chanteuse et actrice américaine Annette Funicello est décédée le 8 avril 2013 à l’âge de 70 ans.
Annette Funicello (1942-2013)
Membre des "Mouseketeers", ces enfants et pré-adolescents des shows Disney à la fois chanteurs, danseurs et animateurs, Annette Funicello avait atteint un tel niveau de célébrité qu’une série télévisée, intitulée sobrement Annette, lui fut consacrée en 1958. Dans les années 1960, l’actrice fut, aux côtés du chanteur Frankie Avalon (photo ci-dessus), la vedette sur grand écran de la saga des « Beach Party », inaugurée en 1963 par le film du même nom réalisé par William Asher. Suivirent Muscle Beach Party (Asher, 1964) (avec quelques culturistes en sus dont le fameux Peter Lupus que l’on retrouvera dans la série des Mission Impossible), Bikini Beach (Asher, 1964), Beach Blanket Bingo (Asher, 1965) et How to Stuff a Wild Bikini (Asher, 1965), film où la réalisation a bien du mal à cacher la grossesse avancée de notre Annette. De fait, en janvier 1965, Annette Funicello avait épousé le directeur de casting Jack Gilardi avec lequel elle aura trois enfants… Le premier, une fille, naîtra en octobre de la même année.
Du coup, Annette Funicello mettra un peu la pédale douce sur sa carrière cinématographique pour se consacrer à sa famille. Et, hormis quelques rares apparitions à la TV, on ne la reverra plus guère sur grand écran. En 1987, l’actrice remettra néanmoins le couvert avec Frankie Avalon dans un ultime revival de la série des « Beach Party », intitulé fort justement Back to the Beach… Remariée en 1986, Annette Funicello souffrait depuis la fin des années 1980 d’une sclérose en plaques.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article