Alan Bridges (1927-2014)

Publié le par lefilmdujour

Alan Bridges (1927-2014)
Détenteur d’une Palme d’or à Cannes avec La méprise (1973), le réalisateur anglais Alan Bridges est décédé le 24 janvier 2014 à l’âge de 86 ans selon le site Les Gens du Cinéma. Selon la presse britannique, la disparition du metteur en scène remonterait toutefois au 7 décembre 2013.
Réalisateur essentiellement de télévision avec des réussites notables lors des grandes heures de la BBC entre le milieu des années 1960 et le début des années 1970, Alan Bridges fut couronné à Cannes pour son troisième film tourné pour le grand écran. La méprise, qui partagea la Palme d’or avec L’épouvantail (1973) de Jerry Schatzberg, est une analyse de la barrière des classes et oppose, dans les années 1920, un chauffeur de Rolls Royce (Robert Shaw) et une aristocrate, jouée par la toujours excellente Sarah Miles.
Alan Bridges (1927-2014)
Oppositions sociales sont aussi au menu de La partie de chasse (1984) avec James Mason qui tournait là son dernier film pour le cinéma (l’acteur est mort en juillet 1984). Certains ont vu dans La partie de chasse un hommage à la célèbre Règle du jeu de Jean Renoir.
Parmi les autres longs métrages réalisés par Alan Bridges pour le grand écran, on citera aussi La petite fille en velours bleu (1978) avec Michel Piccoli et Claudia Cardinale, oeuvre qui met l’accent sur un amour scandaleux sur la Côte d’Azur avant l’offensive allemande de 1940. Présenté à Cannes, The Return of the Soldier (1982) se focalise le retour d’un soldat traumatisé et amnésique suite aux combats sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale. A l’affiche, du beau linge : Alan Bates, Julie Christie, Glenda Jackson et Ann-Margret.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article