L'œil de Crazy Bug : Les 8 salopards

Publié le par lefilmdujour

L'œil de Crazy Bug : Les 8 salopards
Un film de Quentin Tarantino (2015), sorti en salles le 6 janvier 2016
Les 8 salopards est un film véritablement ju-bi-la-toi-re, qu'on se le dise ! Encore une pépite à ajouter à la filmographie (presque) parfaite de Quentin Tarantino : dialogues ciselés, scénario aux petits oignons, personnages parfaitement typés grâce à de longues (et passionnantes. Si, si, il faut écouter attentivement !) discussions, montée en tension irrésistible, thèmes de séries B magnifiés... Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le personnage principal du film (joué par Samuel L. Jackson, grandissime) s'appelle Marquis Warren. C'est aussi le nom d'un réalisateur considéré comme un petit maître des westerns de série B (Charles Marquis Warren).
Les 8 salopards navigue entre intrigue en huis clos à la Agatha Christie, giallo (les fameux gants noirs...), film d'horreur au sein d'un espace fermé où le froid et la neige empêchent toute échappatoire (clin d'oeil à The Thing avec Kurt Russell... qui est là d'ailleurs !) et réminiscence de Reservoir Dogs (Tim Roth/Mr Orange et Michael Madsen/Mr Blonde sont là, eux aussi !). Avec, en filigrane, une réflexion sur l'état des États-Unis juste après la fin de la guerre de Sécession et sur la place de l'homme noir au pays de l'Oncle Sam à la fin du XIXe siècle. Bref tout ce qu'on aime.
A noter que si les hommes meurent vite, la seule femme (Jennifer Jason Leigh, extraordinaire) parmi ces 8 salopards se voit soumise à tous les mauvais traitements pendant les presque trois heures du film : œil au beurre noir, coup de coude dans le pif, ragoût gluant jeté à la figure, dents cassés, j'en passe et des meilleurs. Misogyne, Tarentino ? Faut pas que ça vous empêche de courir à toute berzingue voir le film du maître.
Crazy Bug
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article