Olympe Bradna (1920-2012)

Publié le par lefilmdujour

Olympe Bradna (1920-2012)
Enfant de la balle, née dans une famille de comédiens, et forte d’une petite carrière hollywoodienne à la fin des années 30, l’actrice d’origine française Olympe Bradna est décédée le 5 novembre 2012 en Californie à l’âge de 92 ans.
Dès son plus jeune âge, Olympe Bradna, danseuse, chanteuse et acrobate émérite, suit ses parents dans les tournées qui les mènent un peu partout en Europe. C’est en 1932, dans la première adaptation cinématographique parlante de "Roger la Honte", réalisée par Gaston Roudès, que l’encore toute jeune fille fait ses premiers pas à l’écran. Partie avec ses parents aux États-Unis, Olympe Bradna est repérée en 1934 par les studios hollywoodiens dans la "Revue Folies Bergère", montrée à Chicago et à New York (elle y apparaît dans les tableaux n°9 et n°19 où elle démontre ses talents d’acrobate).
Olympe Bradna (1920-2012)

Olympe Bradna, 18 ans à l'époque, est en tête d'affiche aux côtés de Ray Milland dans Soubrette, une production Paramount de 1938

Olympe Bradna tourne son premier film américain en 1935. Suivront une douzaine de longs métrages, dont certains en tête d’affiche, comme Le dernier train de Madrid (Hogan, 1937) avec Dorothy Lamour et Lew Ayres, Âmes à la mer (Hathaway, 1937) avec Gary Cooper et Frances Dee, Le paradis volé (Stone, 1938) avec Gene Raymond, Soubrette (Stone, 1938) avec Ray Milland, etc. Le site Web Les gens du cinéma nous apprend que c’est lors de la promotion du film Pago Pago, île enchantée (1940) que la belle Olympe rencontre son futur époux, Douglass Wilhoit, Sr. Une idylle qui se conclura par un mariage, le 14 mai 1941. Préférant son rôle d’épouse puis de mère, Olympe Bradna se retire alors définitivement des écrans. Comme quoi, vivre loin du showbiz, ça conserve !
Olympe Bradna, Jon Hall et Victor McLaglen dans "Pago Pago, île enchantée" (Green, 1940)

Olympe Bradna, Jon Hall et Victor McLaglen dans "Pago Pago, île enchantée" (Green, 1940)

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article