Lucyna Winnicka (1928-2013)

Publié le par lefilmdujour

Lucyna Winnicka (1928-2013)

Lucyna Winnicka dans Train de nuit (Kawalerowicz, 1959) (image : © East News/Polfilm)

L’actrice polonaise Lucyna Winnicka est décédée le 22 janvier 2013 à l’âge de 84 ans. La comédienne, qui se produisit dans une vingtaine de films entre 1954 et 1978, fut remarquée sur les écrans français dans deux longs métrages du réalisateur Jerzy Kawalerowicz, dont elle fut l’épouse.
Dans Train de nuit (1959), elle interprète Marta, une jeune femme qui partage le même compartiment-couchettes qu'un homme silencieux, alors que des policiers montent à bord à la recherche d’un meurtrier. Mais, surtout, elle incarne le rôle-titre de Mère Jeanne des anges (1960), œuvre qui remporta le prix spécial du Jury au festival de Cannes 1961 et qui permit à Lucyna Winnicka de décrocher en 1962 l'Étoile de Cristal (l’ancêtre des César) dans la catégorie « meilleure actrice étrangère ». « Réussite esthétique avec son couvent à l’austère où se glissent les nonnes vêtues de blanc » (Guide des films de Jean Tulard), Mère Jeanne des anges est la transposition en Pologne orientale de la célèbre affaire des possédées de Loudun (affaire qui fut également adaptée à l’écran, mais de manière plus hystérique, par Ken Russell dans Les diables).
On a aussi pu voir Lucyna Winnicka, qui joue également un rôle non crédité dans Pharaon (Kawalerowicz, 1966), dans la coproduction germano-polonaise de science-fiction L’étoile du silence (a.k.a. Vaisseau spatial sur Vénus) de l’allemand Kurt Maetzig (1959), ainsi que dans le film historique à gros budget Les chevaliers teutoniques (1960) du polonais Aleksander Ford, adaptation du roman éponyme publié en 1900 par Henryk Sienkiewicz.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article