Les décès de février 2011

Publié le par lefilmdujour

Les décès de février 2011
Annie Girardot, Jane Russell, Tura Satana et Maria Schneider n'ont malheureusement pas été les seules à quitter le grand écran en février 2011. Ont également tiré leur révérence :
- le 27 février 2011, le producteur et réalisateur américain Gary Winick, décédé à l'âge de 49 ans des suites d'un cancer du cerveau. Il a notamment signé plusieurs comédies comme Séduction en mode mineur (2002) avec Sigourney Weaver, Trente ans sinon rien (2003) avec Jennifer Garner, et Meilleures ennemies (2008) avec Kate Hudson et Anne Hathaway.
Les décès de février 2011

Dorian Gray à l'affiche de Toto, Peppino et la "mauvaise femme" (Mastrocinque, 1956)

- le 15 février 2011, l'actrice italienne Dorian Gray (de son vrai nom Maria Luisa Mangini), décédée à l'âge de 80 ans. Dorian Gray, qui s'est suicidée avec une arme à feu, fit l'essentiel de sa carrière cinématographique entre 1950 et 1965. On l'a vue notamment dans plusieurs films aux côtés du grand comique italien Toto, mais également chez Fellini (Les nuits de Cabiria, 1956), Antonioni (Le cri, 1957), Comencini et Risi (L'homme aux cent visages, 1959). Dorian Gray tint également le rôle-titre de La reine des Amazones (Sala, 1960) face à Rod Taylor et Ed Fury.
Les décès de février 2011

Betty Garrett chante et danse dans Un jour à New York (1949) de Gene Kelly et Stanley Donen

- le 12 février 2011, l'actrice, chanteuse et danseuse américaine Betty Garrett, à l'âge de 91 ans. Au cinéma, Betty Garrett s'est produite dans quelques comédies musicales de la fin des années 40. Dans Un jour à New York (Kelly & Donen, 1949), elle tient l'un des trois rôles féminins principaux aux côtés de Vera-Ellen et d'Ann Miller. Dans les années 50, Betty Garrett, tout comme son mari, l'acteur Larry Parks (1914-1975), fut victime du maccarthysme et inscrite sur la liste noire des studios hollywoodiens.
Les décès de février 2011

Peter Alexander dans ses œuvres

- l'acteur, chanteur, producteur et animateur autrichien Peter Alexander, à l'âge de 84 ans. Guère connu dans nos contrées, Peter Alexander fut une star des années 1950 à 1980 en Autriche, Allemagne et Suisse. Il a tourné dans près de 50 films (dont une trentaine sortie sur les écrans français quand même), produit et présenté une quarantaine d'émissions et enregistré près de 120 33-tours et plus de 150 singles. Parmi ses films, citons quelques titres comme Peter décroche la timbale (Von Cziffra, 1959), N'épouse pas une idiote (Martin, 1960), L'auberge du Cheval Blanc (Jacobs, 1960), Ma fiancée est une chipeuse (Jacobs, 1964), Au lit Mesdemoiselles (Jacobs, 1964). Je sais, ça donne envie...
Les décès de février 2011

Lena Nyman dans Je suis curieuse (Sjöman, 1967)

- le 4 février 2011, l'actrice suédoise Lena Nyman, à l'âge de 66 ans des suites d'une longue maladie. Lena Nyman jouait la sœur handicapée de Liv Ulmann et la fille d'Ingrid Bergman dans le sublime Sonate d'automne (1978) d'Ingmar Bergman. Mais dix ans auparavant, elle avait été l'héroïne du diptyque suédois de Vilgot Sjöman Je suis curieuse (1967) et Elle veut tout savoir (1967), deux films qui, sous la forme d'un pseudo-documentaire, content les tribulations d'une jeune fille de 20 ans dans le Stockholm de la fin des années 60 en pleine révolution sexuelle. Pour sa prestation, la jeune femme s'était vu décerner le prix de la meilleure actrice par l'Institut suédois du film.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article