Les décès d'avril 2011

Publié le par lefilmdujour

L'actrice française Marie-France Pisier, l'acteur canadien Michael Sarrazin et le réalisateur américain Sidney Lumet ont quitté la scène en avril 2011. Tout comme :
Les décès d'avril 2011

Yvette Vickers

- l'actrice américaine Yvette Vickers, décédée officiellement le 27 avril 2011 à l'âge de 74 ans. Playmate du numéro de Playboy daté du mois d'août 1959 (bravo), Yvette Vickers fut une starlette des années 50 et 60 dont les apparitions au cinéma n'ont pas marqué grand-monde... Elle figura néanmoins au générique du seul film réalisé par l'acteur James Cagney (A deux pas de l'enfer, 1957) et fit des apparitions dans Boulevard du crépuscule (Wilder, 1950) et dans Le plus sauvage d'entre tous (Ritt, 1963). A son actif néanmoins, deux films d'épouvante de série B, quoique poussifs : L'attaque de la femme de 50 pieds (1958) de Nathan Juran et L'attaque des sangsues géantes (1959) de Bernard Kowalski. Le corps d'Yvette Vickers a été découvert momifié sur son lieu d'habitation. Sa mort devait remonter à plusieurs mois... Triste fin.
Les décès d'avril 2011

Jean-Louis Trintignant et Claude Winter dans Le bon plaisir (Girod, 1983) (image : www.premiere.fr)

- l'actrice française Claude Winter, décédée le 25 avril 2011 à l'âge de 80 ans. Cette sociétaire de la Comédie française a joué dans une dizaine de films seulement au cinéma, dont le rôle principal féminin de Crainquebille (Habib, 1953), adaptation du roman d'Anatole France. On l'a également vue dans Un dimanche à la campagne (Tavernier, 1983) et Les nuits fauves (Collard, 1992). Elle est aussi célèbre pour avoir été la voix de Lady dans la version française de La Belle et le Clochard en 1955. Claude Winter a par ailleurs été la voix française d'Elizabeth Taylor dans Soudain l'été dernier (Mankiewicz, 1959) et Cléopâtre du même réalisateur en 1963.
Les décès d'avril 2011

Serge Nubret, à gauche de Giuliano Gemma dans Les titans (Tessari, 1961) (image : www.toutlecine.com)

- le culturiste et acteur français Serge Nubret, décédé le 19 avril 2011 à l'âge de 72 ans. Monsieur Univers 1976 et Monsieur Monde 1977, Serge Nubret, surnommé "la panthère noire", a trimballé sa carrure impressionnante dans une douzaine de films pour le cinéma. Sa première apparition au cinéma, il la fait aux côtés de Giuliano Gemma dans Les titans (Tessari, 1961). Il récidive dans le péplum deux ans plus tard face à Gordon Scott dans Goliath et l'hercule noir (Caiano, 1963). Quelques films d'espionnage, polars et autres films de guerre suivront et on le retrouvera dans le documentaire Arnold le magnifique/Pumping Iron (1973) aux côtés d'Arnold Schwarzenegger. Dans les années 1980, Serge Nubret est également apparu dans Le professionnel (Lautner, 1981) et dans la série télévisée en 60 épisodes Petit-déjeuner compris, avec Pierre Mondy et Marie-Christine Barrault. Il y joue un rôle de culturiste, propriétaire d'une salle de musculation à Paris, rôle empruntant largement à sa propre biographie.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article