Lenny Barre se marre : Sait-on jamais...

Publié le par lefilmdujour

Lenny Barre se marre : Sait-on jamais...
Roger Vadim, 1956
Sorti sur les écrans français six mois après le mythique Et Dieu... créa la femme, Sait-on jamais... est le deuxième film réalisé par Roger Vadim et force est de reconnaître que ce second opus de l'ex-mari de BB est d'un intérêt quasi-nul. La mise en scène est déjà d'un académisme distingué, une tendance qui n'ira qu'en s'amplifiant dans les futurs films de Roger Vadim.
Certes Françoise Arnoul est très belle. Elle joue le rôle d'une jeune femme placée sous la protection d'un vieux baron allemand au passé louche et partagée entre un truand sexy (Robert Hossein), âme damnée du barbon teuton, et d'un photographe au physique, lui aussi, avantageux (Christian Marquand). L'histoire n'a aucun intérêt et traîne en longueur, mais le spectateur tient le coup en espérant voir l'actrice se dénuder quelque peu. Il en est malheureusement pour ses frais, la mignonne Françoise se contentant de prendre un seul bain pendant tout le film... et ne daignant montrer que le haut de son dos. Tsss....
Reste que le film est tourné à Venise et que les vues de la célèbre cité des Doges sont magnifiques. Mais il faut être doté d'un tempérament avicole et d'une imagination débordante pour faire chauffer le plumard rien qu'avec les pigeons de la place Saint-Marc...
A noter aussi une très agréable partition musicale jouée par le Modern Jazz Quartet. Mais il n'y a pas que les oreilles dans la vie...
Lenny Barre
Sait-on jamais... est disponible en DVD chez René Chateau Video.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article