Le Film du jour n°45 : Nous maigrirons ensemble

Publié le par lefilmdujour

Un film français de Michel VOCORET (1979) avec Peter Ustinov, Bernadette Lafont, Catherine Alric, Sylvie Joly, Michel Modo...

Dans quelques semaines, le printemps arrive (si, si...) et pour quelques-un(e)s d'entre nous, ce sera déjà le moment de penser à l'été et aux maillots de bain... Opération séduction oblige, certain(e)s vont se lancer dans la chasse aux kilos superflus, emmagasinés durant la période d'hibernation. Avec Nous maigrirons ensemble, le Film du jour met donc les pieds... dans le plat. Un titre qui, involontairement ou pas, évoque le film remarquable signé par Maurice Pialat en 1972, Nous ne vieillirons pas ensemble, chronique d'un couple en rupture formidablement interprété par Jean Yanne (Prix d'interprétation masculine au festival de Cannes en 1972) et Marlène Jobert (César d'honneur 2007).

Les bidasses au pensionnat (1978), une perle de la filmographie de Michel Vocoret (image : levox.lautre.net)

Nous maigrirons ensemble, on s'en doute, n'atteint pas ce niveau d'excellence. Né en 1938 et décédé en 2016, son réalisateur Michel Vocoret, également acteur chez Max Pecas, ne peut effectivement se prévaloir d'aucun titre de gloire côté production cinématographique. C'est plutôt un spécialiste du film de bidasses (Les bidasses au pensionnat, 1978 ; Le retour des bidasses en folie, 1983), un genre qui, si je ne m'abuse, n'a donné naissance à aucun chef-d’œuvre digne de ce nom (voir Soldat Duroc, ça va être ta fête !). Il a également commis quelques crétineries du type Comment draguer toutes les filles (1981) et sa "suite", Qu'est-ce qui fait craquer les filles (1982), deux sujets fondamentaux qui méritent chacun une thèse du troisième cycle, au moins...

C'est néanmoins Pierre Perret, toujours inspiré (et ce n'est pas de l'ironie !), qui signe la chanson titre de Nous maigrirons ensemble. En voici quelques rimes :

"Mon amour, nous maigrirons ensemble

Car je peux passer des heures

A grappiller tes rondeurs.

Y a pas un seul régime jusqu'ici

Qui m'ait si bien réussi."

Ajoutons que Michel Vocoret a publié en septembre 2006 une biographie de Fernand Raynaud, éditée chez Michel Lafon et sobrement intitulée Mon ami Fernand Raynaud.

Nous maigrirons ensemble, l'histoire : Le jour où un producteur indélicat lui fait remarquer son embonpoint, Victor Lasnier (Peter Ustinov), réalisateur incompris, décide de prendre le taureau par les cornes. Après avoir vérifié que sa femme ne l'en aimait pas moins pour autant, notre cinéaste enrobé se décide à entamer un régime et à mettre en œuvre les grands moyens pour faire fondre les coussinets..., que dis-je, la bouée..., enfin... plutôt l'édredon qui lui ceinture le ventre. Saunas, salles de gymnastique, instituts de remise en forme, cures, restaurants spécialisés, tout y passe... mais rien n'y fait. Sa poche ventrale ne montre aucune velléité de désenflement. Mais toutes ces aventures auront au moins eu le mérite de lui faire rencontrer la belle Patricia. Toujours grassouillet, mais maintenant séparé de sa femme (moralité : il est plus facile pour un homme de rompre avec sa compagne que de perdre ses kilos superflus !), Victor va désormais filer le parfait amour avec Patricia. Chaque soir, au lit, notre réalisateur récitera par cœur à sa dulcinée les meilleures recettes des plus grands chefs français.

Peter Ustinov

Né en 1921 à Londres et décédé en Suisse en 2004, Peter Ustinov est le fils de la costumière Nadia Benois, elle-même affiliée à Alexandre Benois, l'homme qui habilla les ballets russes de Diaghilev à Saint-Pétersbourg. Énorme touche-à-tout, il fut à la fois auteur, metteur en scène de théâtre, réalisateur, dessinateur, romancier et, bien entendu, acteur.

A l'écran, on se souvient de lui dans le rôle de Néron dans Quo Vadis ? (Mervyn LeRoy, 1950), prestation qui lui valut le Golden Globe du second rôle masculin, et dans la figure du Monsieur Loyal exhibant Lola Montès/Martine Carol dans le film éponyme de Max Ophüls en 1955. Il obtint par deux fois l'Oscar du meilleur second rôle masculin : le premier en 1961 pour son interprétation dans le Spartacus de Stanley Kubrick et le second en 1964 pour sa présence dans Topkapi de Jules Dassin. Il endossa également le costume du détective Hercule Poirot dans trois films : Mort sur le Nil (Guillermin, 1977) où joue également la grande Bette Davis, Meurtre au soleil (Hamilton, 1981) avec Jane Birkin, et Rendez-vous avec la mort (Winner, 1987) aux côtés de Lauren Bacall.

Peter Ustinov en Hercule Poirot dans Mort sur le Nil (Guillermin, 1977)

Marié trois fois, Peter Ustinov a épousé en secondes noces l'actrice d'origine canadienne Suzanne Cloutier, connue pour avoir joué auprès d'Orson Welles dans son Othello (1950) et interprété le rôle titre de Juliette ou la clef des songes (1951), le beau film poétique (mais un tantinet soporifique) de Marcel Carné, avec Gérard Philipe.

Ci-dessous, la bande-annonce de Lola Montès (1955) de Max Ophüls avec Martine Carol et Peter Ustinov :

Publié dans Titres rigolos

Commenter cet article