Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer

Publié le par lefilmdujour

Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer
Titre original : Ten Things I Hate About You
Un film américain de Gil JUNGER (1999) avec Heath Ledger, Joseph Gordon-Levitt, Julia Stiles, Larisa Holeynik, Larry Miller, Andrew Keegan, David Krumholtz, Susan-May Pratt...
Les dix bonnes raisons de larguer un(e) petit(e) ami(e) sont listées sur l'affiche du film... Autant dire que ce sont également dix bonnes raisons pour ne pas se déplacer pour voir ce long métrage, énième resucée de tourments amoureux et sexuels d'adolescents passée à la moulinette rigolo-ringarde hollywoodienne... Et dire que le réalisateur, Gil Junger, un spécialiste de sitcoms pour la télévision (une référence...) s'est inspiré de "La mégère apprivoisée" de Shakespeare pour écrire le scénario de son film ! On constatera de visu - si on en a le courage et la volonté - l'étendue du naufrage.
10 bonnes raisons de te larguer est le premier film réalisé pour le grand écran par Gil Junger, né en 1954. Il a, depuis, récidivé dans le débile en signant Le chevalier black (2001), long métrage où le personnage interprété par Martin Lawrence (l'acteur "héros" de la série des Big Mamma, un summum de délicatesse et de finesse dans le genre humour américain...), un modeste employé d'un parc de loisirs médiéval pourri, se retrouve bombardé en pleine Angleterre du XIVe siècle (une idée géniale non ? Et en plus ça n'avait encore jamais été fait au cinéma...). On doit aussi à Gil Junger une bluette romantique intitulée Si seulement... (2004) et interprétée par Jennifer Love Hewitt et Paul Nicholls.
Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer

Une comédie romantique "fantastique" (c'est le genre qui est fantastique) signée Gil Junger

Si seulement... reprend le principe d'Un jour sans fin (1993), le film de Harold Ramis qui avait l'avantage, lui, d'être joué par Bill Murray. On y suit les (més)aventures d'un jeune homme d'affaires qui néglige sa fiancée. Un beau jour, celle-ci décède brutalement. Le lendemain, notre héros se réveille et réalise qu'il revit la dernière journée de sa dulcinée. Peut-être a-t-il une chance de la sauver ? "Si seulement vous avez besoin d'un grand bain d'eau de rose ultra-concentrée, vous êtes servi. Ça bave et ça coule de partout. L'odeur de romantisme rance est forte. Attention aux haut-le-cœur !" put-on lire à l'époque dans le magazine Aden au sujet de Si seulement... Depuis, Gil Junger a réalisé un quatrième film pour le cinéma, Max, Bruce et Lloyd se déchaînent (2008), mais celui-ci est (heureusement ?) directement sorti en DVD.
10 bonnes raisons de te larguer, l'histoire : Bianca et Kate, deux sœurs élèves dans le même collège, ont des caractères très différents. Kate ne suscite pas la sympathie et semble toujours de mauvaise humeur (peut-être que l'actrice a compris dans quelle daube elle baignait !). Tout le contraire de Bianca qui fait craquer tous les garçons. Les deux sœurs obéissent toutefois aux règles imposées par leur père gynécologue : elles n'ont donc pas de petit ami... Mais Papa accepte quand même que Bianca flirte. A une seule condition : que Kate en fasse autant. La partie n'est pas gagnée !
Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer

Heath Ledger

Dans la troupe des ados mâles, on repérera sans mal l'acteur d'origine australienne Heath Ledger, devenu mondialement célèbre quelques années plus tard en interprétant l'un des deux cowboys amoureux du Secret de Brokeback Mountain (Ang Lee, 2005), mais hélas décédé depuis. L'acteur est mort le 22 janvier 2008 d'une overdose accidentelle de médicaments.
Né en 1979 à Perth en Australie, Heath Ledger débute dans des séries télévisées en 1996 et apparaît pour la première fois sur grand écran en 1997 dans un film australien inédit en France (Blackrock de Steven Vidler). Engagé sur la série TV américaine "Roar", l'acteur franchit le Pacifique et se fait repérer par Hollywood. Il est alors embauché pour figurer dans la bande d'ados de 10 bonnes raisons de te larguer. Sorti le 19 juillet 2000 sur les écrans français, ce film avait été précédé d'une semaine dans le planning des distributeurs hexagonaux par The Patriot, les chemins de la liberté (Emmerich, 1999), long métrage sur la guerre de Sécession dans lequel Heath Ledger joue le fils de Mel Gibson.
Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer

Heath Ledger dans The Patriot, les chemins de la liberté (Emmerich, 1999)

La carrière du jeune acteur est alors lancée et il enchaîne les grosses productions hollywoodiennes. On le voit notamment dans Chevalier (Helgeland, 2001), histoire rock'n'roll d'un jeune écuyer qui devient un jouteur hors pair dans l'Angleterre moyenâgeuse. Suivent, entre autres, Frères du désert (Kapur, 2002), nouvelle adaptation des "Quatre plumes blanches", un roman déjà porté à l'écran en 1939 par Zoltan Korda et en 1955 par Terence Young, et Les seigneurs de Dogtown (Hardwicke, 2004), très bon film sur l'équipe de jeunes qui inventèrent dans les années 70 le skateboard en Californie. Heath Ledger joue également le rôle-titre de Casanova, réalisé en 2005 par Lasse Hallström.
Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer

Heath Ledger (à droite) dans Les seigneurs de Dogtown (Hardwicke, 2004)

En 2005, c'est le succès international pour Heath Ledger et Jake Gyllenhaal qui jouent les deux cowboys gays dans Le secret de Brokeback Mountain, film qui permet à l'acteur d'origine australienne de décrocher une nomination à l'Oscar du meilleur acteur (c'est finalement Philip Seymour Hoffman pour son interprétation remarquable de Truman Capote dans le film du même nom réalisé par Paul Haggis qui repartira avec la fameuse statuette).
Depuis, on a revu Heath Ledger dans Les frères Grimm (Gilliam, 2005), où il partage l'affiche avec Matt Damon, I'm not there (Haynes, 2007), où il interprète l'une des multiples figures de Bob Dylan, et, enfin, en Joker dans The Dark Knight - Le chevalier noir (Nolan, 2007). Un rôle où Heath Ledger est époustouflant et qui lui vaut le Golden Globe du meilleur second rôle masculin. A titre posthume malheureusement, la cérémonie de remise des prix ayant eu lieu une semaine après son décès.
Le Film du jour n°192 : 10 bonnes raisons de te larguer

Heath Ledger en Joker dans The Dark Knight (Nolan, 2007)

Heath Ledger était le père d'une petite fille née en 2005 de sa relation avec l'actrice Michelle Williams, qu'il avait rencontrée sur le tournage du Secret de Brokeback Mountain (elle joue sa femme dans le film). La compagnie d'assurance de l'acteur, après plusieurs mois de blocage en raison des doutes qu'elle entretenait sur l'origine de sa mort, décida finalement de verser à l'enfant un héritage de 10 millions de dollars.
Au moment de son décès, Heath Ledger tournait l'un des rôles principaux de The imaginarium of Doctor Parnassus (2009) de Terry Gilliam.

Publié dans Titres débiles

Commenter cet article