Laurent Terzieff (1935-2010)

Publié le par lefilmdujour

Laurent Terzieff (1935-2010)
L'acteur français Laurent Terzieff est décédé le 2 juillet 2010 des suites de complications pulmonaires. Il avait fêté ses 75 ans le 27 juin dernier.
Laurent Terzieff, c'est une vie consacrée au théâtre. Mais sa carrière cinématographique n'est pas à négliger. Sur grand écran, l'acteur devint instantanément célèbre avec Les tricheurs (1958) de Marcel Carné, tout comme Pascale Petit, Jacques Charrier et Jean-Paul Belmondo, les autres protagonistes du film.
Si Laurent Terzieff passa à côté de la Nouvelle vague (on le vit plutôt chez Claude Autant-Lara), les réalisateurs italiens lui confièrent de beaux rôles : Bolognini dans Les garçons (1959), Rossellini dans Vanina Vanini (1961), Pasolini dans Médée (1969) (aux côtés de la Callas), Zurlini dans Le désert des tartares (1976)... L'acteur joua également pour Henri-Georges Clouzot (l'esthète décadent de La prisonnière en 1968) et Luis Bunuel (La voie lactée, 1969, où il partage l'affiche avec Paul Frankeur).
Dans les années 70, Laurent Terzieff, accaparé par le théâtre, limita ses participations à des films d'avant-garde plutôt radicaux à l'instar de ceux de Philippe Garrel (Les hautes solitudes, 1974 ; Un ange passe, 1974 ; Voyage au jardin des morts, 1977). Au cours des décennies 80 et 90, on ne vit l'acteur sur grand écran que dans une dizaine de longs métrages, dont Détective (Godard, 1985) et Germinal (Berri, 1993), deux films à l'opposé du spectre cinématographique. Sa dernière apparition au cinéma fut pour J'ai toujours rêvé d'être un gangster (2006) de Samuel Benchetrit.
Laurent Terzieff et Mylène Demongeot (notamment) dans Les garçons (1959) :

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article