La rubrique d'Anna le Gésic : Les acacias

Publié le par lefilmdujour

La rubrique d'Anna le Gésic : Les acacias
Pablo Giorgelli, 2010, film sorti en salles le 4 janvier 2012
"Une femme, un homme, un bébé". Le surtitre dominant l'affiche française du premier long métrage réalisé par l'argentin Pablo Giorgelli résume en six mots l'action. Un chauffeur de poids lourd doit conduire son chargement du Paraguay à Buenos Aires, la capitale de l'Argentine. Son patron lui a demandé une faveur : emmener une jeune femme avec lui. Celle-ci arrive avec un bébé, une petite fille. Dire que l'homme goûte peu la présence de deux autres êtres humains dans l'habitacle de son camion est un doux euphémisme...
Mais, comme les acacias dont il transporte les troncs sur sa remorque, notre chauffeur, de contact particulièrement épineux au premier abord, cache en réalité un cœur tendre. Totalement indifférent au bien-être de la jeune femme et de son enfant au début du voyage, il va insensiblement devenir plus attentif et prévenant. Faut dire que la gamine, avec sa bouille irrésistible, ses mimiques craquantes et son "jeu" en totale adéquation avec "l'action" (bravo le metteur en scène...), est pour beaucoup dans le charme d'un film au scénario minimaliste et (quand même) assez convenu. Les deux adultes sont, eux aussi, épatants et le peu d'informations livrées par le réalisateur sur ces deux êtres en manque d'affection maintient l'intérêt d'un spectateur obligé de se creuser les méninges pour tenter de reconstituer leur parcours.
Caméra d'or au dernier festival de Cannes, Les acacias est un joli moment. A éviter néanmoins si vous ne supportez pas d'être assis plus de quinze minutes dans un véhicule en mouvement en fixant la tête du conducteur...
Anna le Gésic
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article