La piqure de Sal Obscur : Métropolitain

Publié le par lefilmdujour

La piqure de Sal Obscur : Métropolitain
Maurice Cam, 1938
Tourné la même année que La femme du boulanger de Marcel Pagnol, Métropolitain est une nouvelle occasion pour la capiteuse Ginette Leclerc de se glisser dans le rôle d'une fille à la vulgarité assumée et à la "garce attitude" réjouissante. L'actrice interprète l'assistante (et maîtresse) d'un prestidigitateur de tournées miteuses qui compte bien exploiter l'admiration énamourée d'un prolo pourtant marié pour prendre ses cliques et ses claques, et voler vers un avenir plus argenté.
Nous sommes en 1938 et Métropolitain s'inscrit dans un réalisme populaire (et poétique) qui, à la même époque, traversait le cinéma français et donnait naissance à des chefs-d’œuvre comme Le jour se lève ou Le quai des brumes. Toutes proportions gardées, Albert Préjean endosse ici un rôle qui aurait pu convenir à un Jean Gabin.
Bien qu'aujourd'hui oublié, Métropolitain est un film qui tient encore la route et donne à voir un Paris aujourd'hui disparu (certaines vues prises dans le métro ont un intérêt certain d'un point de vue documentaire). Et le spectateur n'oubliera pas de sitôt les cuisses particulièrement bien mises en valeur de notre Ginette. Malheureusement, les garces à l'écran sont souvent condamnées à ne pas survivre au mot FIN...
Sal Obscur
Métropolitain est disponible en DVD chez René Chateau Vidéo.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article