La piqure de Sal Obscur : Le mystère Saint-Val

Publié le par lefilmdujour

La piqure de Sal Obscur : Le mystère Saint-Val
René Le Hénaff, 1944
Comédie policière avec Fernandel en vedette, Le mystère Saint-Val fait irrémédiablement penser aux Dix petits nègres, le célèbre roman d'Agatha Christie. Fernandel joue ici un détective amateur chargé d'enquêter sur la mort suspecte d'un châtelain pour le compte d'une compagnie d'assurance.
Accueilli dans un manoir à l'atmosphère gothique par des hôtes tous plus étranges que les autres, notre héros - froussard sur les bords et particulièrement maladroit - est embringué dans une aventure où tous les protagonistes disparaissent les uns après les autres, tués par une fléchette imprégnée de curare. Resté seul en scène, le pauvre Fernandel se croira même le coupable, perpétrant ses forfaits lors de crises de somnambulisme ! Évidemment, la réalité est tout autre...
Autant dire que l'histoire, tirée par les cheveux, n'est guère crédible. Mais Fernandel, secondé par un très bon Pierre Renoir en médecin trouble, emporte le morceau et le spectateur, pour peu qu'il soit fan du comédien, passe un moment relativement agréable. La mise en scène est signée par un réalisateur essentiellement connu pour une bonne adaptation du Colonel Chabert de Balzac avec un Raimu impressionnant.
Le mystère Saint-Val est le premier long métrage tourné par Fernandel après la Libération de Paris. Le film fut mis en boîte durant l'hiver 44-45 dans des studios de Boulogne non chauffés et, par moment, cela se voit à l'écran : des panaches de buée s'échappent de la bouche des acteurs... alors qu'ils sont censés se trouver bien au chaud à l'intérieur d'un manoir !
Sal Obscur
Le mystère Saint-Val est disponible en DVD chez René Chateau Video.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article