La petite phrase du jour n°38 : Eric Heumann

Publié le par lefilmdujour

La petite phrase du jour n°38 : Eric Heumann
"Les films fabriqués à des budgets oscillant entre 4 et 25 millions d'euros nourrissent les gens qui les fabriquent, mais sont des entreprises perdantes à terme. On fait, en France, le cinéma le plus cher du monde. Le système, vertueux au départ, est devenu vicieux aujourd'hui : les films coûtent trop cher. Grâce aux aides publiques, aux avantages fiscaux, aux obligations des chaînes, on peut arriver à zéro sur un film qui n'est absolument pas rentable sur le marché. Et, ainsi, tout peut durer, comme chez les Shadocks. On peut continuer à pomper du pétrole, même quand il n'y en a pas. Le problème, c'est que cela produit de moins en moins de films originaux, dont le cinéma a pourtant besoin pour se ressourcer. Le système meurt de ça."
Eric Heumann, producteur (Indochine, L'éternité et un jour, In the Mood for Love...), dans So Film n°10, mai 2013, page 84.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article