L'oeil de Crazy Bug : The Children

Publié le par lefilmdujour

L'oeil de Crazy Bug : The Children
Tom Shankland, 2008, film sorti en salles le 21 octobre 2009
Adeptes du politiquement correct et du postulat « Enfance = Innocence », passez votre chemin ! Dans The Children, les gosses sont des monstres (au sens le plus littéral du terme) et les parents, tout du moins ceux qui ne sont pas dans le déni de (triste) réalité, n’ont qu’une envie : faire passer de vie à trépas la marmaille, avant que celle-ci ne les zigouille de manière atroce. Et tout ça, en pleine fête de Noël ! Aucun respect pour la vie familiale et les si sucrées simagrées de fin d’année !
Justement, c’est ce parti-pris qui s’avère particulièrement réjouissant dans le long métrage du britannique Tom Shankland, déjà auteur d’un WAZ (sorti en DVD) peu calibré pour séduire les âmes sensibles. The Chidren renoue avec un genre de films d’épouvante ayant peu ou prou disparu des écrans depuis la décennie 70 : ceux où règnent en maîtres les charmantes têtes blondes maléfiques et vicelardes comme Damien – La malédiction, Les révoltés de l’an 2000, L’autre, etc.
Qui plus est, dans The Children, tout se passe en plein jour dans un paysage immaculé recouvert de neige : pas d’échappatoire possible, l’horreur est là, sous une lumière crue, enfouie derrière le charmant visage d’un bambin ou d’une petite fille munis d’un crayon qu’ils aimeraient bien vous enfoncer dans l’œil d’un coup sec bien ajusté…
Certes, le film n’est pas un chef-d’œuvre : quelques effets sont faciles, la mise en scène est simplement fonctionnelle et il y a un vague relent anti-avortement (peut-être involontaire) qui gênera les plus féministes d’entre nous. Mais le film est efficace et on passe un très bon moment (surtout si on déteste les mioches…).
Crazy Bug
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article