L'oeil de Crazy Bug : Shadow

Publié le par lefilmdujour

L'oeil de Crazy Bug : Shadow
Federico Zampaglione, 2009, film disponible en DVD
Le cinéma s'est déjà penché à maintes reprises sur les traumatismes psychiques ou les obsessions mortifères des soldats ayant combattu en Irak ou en Afghanistan (cf. Brothers, Démineurs, Dans la vallée d'Elah, Les soldats du désert, Dead Man's Shoes, etc.). Réalisé par l'italien Federico Zampaglione, Shadow - tout du moins au premier abord - entre dans cette veine. Le film s'attache aux pas de David, un ancien soldat qui s'était juré de parcourir en VTT une région montagneuse du nord de l'Italie dès son retour d'Irak, histoire d'oublier les affres de la guerre.
Oui mais voilà, tout ne se passe pas comme prévu. Dans un refuge, notre héros (Jake Muxworthy, très crédible) rencontre une jeune fille (Karina Testa, très jolie), également vététiste, en butte aux avances lourdingues de deux chasseurs bas du front, fortement imbibés et particulièrement violents. Évidemment, les deux chatouilleux de la gâchette les prennent en chasse (c'est le cas de le dire) et les deux cyclistes chevronnés se retrouvent rapidement perdus dans une forêt envahie par un brouillard tenace. David est alors fait prisonnier par une créature dont l'apparence et la passion pour la torture ont de quoi faire dresser sur la tête la chevelure la plus filasse...
Inutile d'en dire plus au risque d'édulcorer une histoire particulièrement flippante, filmée avec un talent certain dans des paysages impressionnants. Le réalisateur réussit à instiller par petites touches un climat oppressant qui devient effroyable dès que le spectateur est plongé dans l'antre de la créature, proprement terrifiante. Quelques effets gore (mais pas trop) viennent ponctuer la descente aux enfers de David. Un twist inattendu et assez bien amené conclut un film certes concis (70 mn) mais extrêmement prenant. Une réussite donc.
A noter une petite d'humour dans une œuvre qui s'avère quand même assez anxiogène. Dans l'un des couloirs de l'antre de la créature sont affichés les portraits des "monstres" des cent dernières années. Entre Staline, Hitler ou Saddam Hussein, on reconnaîtra... George Bush Jr !
Crazy Bug
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article