Jean Aymar de Thou dit tout : The Tree of Life

Publié le par lefilmdujour

Jean Aymar de Thou dit tout : The Tree of Life
Terrence Malick, 2009, film sorti en salles le 17 mai 2011
Difficile de ne pas penser - ne serait-ce qu'une seconde - à 2001, l'odyssée de l'espace à la vision de The Tree of Life, nouveau chef-d'oeuvre (n'ayons pas peur des mots) de Terrence Malick. Dans les deux cas, le spectateur se retrouve face à une œuvre hors normes à portée philosophique qui propose une vision globale de l'humanité et dont l'appréhension n'est pas forcément évidente. Mais là où Stanley Kubrick procédait par une démarche à la froideur scientifique et quasi clinique, propice à la réflexion intellectuelle, Terrence Malick joue plus sur les émotions et la sensibilité des spectateurs en les confrontant à l'histoire d'une famille (un couple et leurs trois garçons) et à l'évolution psychologique de l'aîné, jeune adolescent dont la personnalité clivée oscille entre une mère d'une profonde humanité et un père d'une sévérité féroce (Brad Pitt, toutes mâchoires dehors).
Au travers d'un maelström d'images de toute beauté, accompagnées d'une musique tout aussi sublime, le réalisateur traite de sujets fondamentaux comme la vie et la mort, le bien et le mal, la création et la fin des temps, la présence ou l'absence de Dieu, l'humain et le divin. Je sais, ça peut faire peur... et il est fort probable que certains resteront complètement hermétiques au discours.
D'autant que l'écriture cinématographique particulièrement originale de The Tree of Life rend l’œuvre moins immédiatement accessible que La ligne rouge. Mais le voyage que propose Terrence Malick vaut, à mon humble avis, très largement le détour et le film, s'il vous touche, vous hantera très longtemps. Accessoirement, The Tree of Life vient de se voir décerner la Palme d'or à Cannes. Ce n'est pas forcément synonyme de chef-d'oeuvre ultime (c'est le pathétique et soporifique Oncle Boonmee qui avait décroché la distinction en 2010), mais quand même...
Jean Aymar de Thou
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article