Georges Descrières (1930-3013)

Publié le par lefilmdujour

Georges Descrières (1930-3013)
Sociétaire et Doyen de la Comédie française, unanimement reconnu pour le rôle d’Arsène Lupin à la télévision française entre 1971 et 1974, le comédien français Georges Descrières est décédé le 19 octobre 2013 à l’âge de 83 ans.
Georges Descrières (1930-3013)
Par rapport à sa carrière théâtrale, Georges Descrières s’est finalement peu produit au cinéma. Il apparaît pour la première fois sur grand écran en 1954 avec un petit rôle dans Le Rouge et le Noir de Claude Autant-Lara. On le voit en 1955 aux côtés de Brigitte Bardot dans Le fils de Caroline chérie de Jean Devaivre (photo ci-dessus) et interprète la même année l’un des fils de Pierre Fresnay dans Les aristocrates de Denys de la Patellière, avant d’enchaîner sur celui de Noël-Noël dans Bonjour toubib (1956) de Luis Cuny.
Georges Descrières (1930-3013)
Au générique de Voulez-vous danser avec moi ? (1958), film avec Brigitte Bardot en vedette, Georges Descrières interprète Athos dans le diptyque des Trois Mousquetaires, signé en 1961 par Bernard Borderie. Au cours des années 1960, Georges Descrières est séduit par Anna Karina dans Ce soir ou jamais (1960) de Michel Deville, séduit Audrey Hepburn dans Voyage à deux (1966) de Stanley Donen, croise Jean Gabin dans L’homme à la Buick (1966) de Gilles Grangier, joue sous la direction de Jacques Charon, autre sociétaire de la Comédie française, dans La puce à l’oreille (1967).
Georges Descrières (1930-3013)
A la fin des années 1970, on avait retrouvé l’acteur dans des comédies « bien de chez nous » qui n’ajoutèrent rien à sa gloire comme L’horoscope (Girault, 1978) (photo ci-contre avec Evelyne Buyle), Les ringards (Pouret, 1978), Mon curé chez les nudistes (Robert Thomas, 1982), Qu’est-ce qui fait craquer les filles ? (Vocoret, 1982). En 1987 enfin, il est le père retors de Claude Jade dans L'Homme qui n'était pas là de René Féret.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article