Francis Lax (1930-2013)

Publié le par lefilmdujour

Francis Lax (1930-2013)
Le comédien français Francis Lax, personnalité majeure du doublage au cinéma et à la télévision (il fut la voix de Tom Selleck dans la série Magnum, de David Soul dans Starsky et Hutch ou de Harrison Ford dans la saga de La guerre des étoiles) est décédé en toute discrétion le 13 mars 2013 à l'âge de 82 ans.
Très présent au théâtre des années 1950 aux années 1990, Francis Lax s’était vu offrir de petits rôles au cinéma dès le tout début des années 1960, notamment dans les films d’Alex Joffé avec Bourvil en vedette (Fortunat, 1960 ; Le tracassin, 1961 ; Les culottes rouges, 1962 ; Les cracks, 1967). Au générique du premier long métrage de fiction de Bertrand Blier (Si j’étais un espion, 1970), son nom apparaît sur les affiches de films comme La fiancée du pirate (N. Kaplan, 1969), Un cave (Grangier, 1971) ou Les malheurs d’Alfred (P. Richard, 1971). Francis Lax tournera encore sous la direction de Pierre Richard dans Je sais rien mais je dirai tout (1973).
L’acteur fut fortement sollicité pour le doublage d’acteurs et de dessins animés dès le début des années 1970. Francis Lax a doublé des dizaines de personnages cultes pour le grand et le petit écran. La voix de Scoubidou, c'était lui. Celle de Looping dans L'agence tous risques aussi. Il a également prêté sa voix à quelques Schtroumpfs et personnages du Muppet Show. Au cinéma, on le vit encore dans Nada (Chabrol, 1973), On aura tout vu (Lautner, 1973), La gueule de l’autre (Tchernia, 1979), L.627 (Tavernier, 1992) ou bien encore Le comptoir (1997) de Sophie Tatischeff, la fille de Jacques Tati. Les amateurs de Commissaire Moulin à la TV se souviennent également de Francis Lax en directeur de la PJ peu amène.
Vous saurez reconnaître Francis Lax, qui y apparaît (subrepticement) deux fois, dans la bande-annonce de La fiancée du pirate :

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article