Cliff Robertson (1923-2011)

Publié le par lefilmdujour

Cliff Robertson (1923-2011)
Oscar du meilleur acteur pour le rôle de Charly (Nelson, 1968), un retardé mental qui, à la suite d'un traitement médical, devient un génie, l'acteur américain Cliff Robertson est décédé le 10 septembre 2011 à l'âge de 88 ans.
Cliff Robertson (1923-2011)

Geneviève Bujold et Cliff Robertson dans Obsession (De Palma, 1976) (image : www.toutlecine.com)

Cliff Robertson fit ses premières armes à la télévision avant de démarrer en 1955 une carrière cinématographique, forte d'une soixantaine de films, avec un second rôle dans Picnic de Joshua Logan, face à William Holden et Kim Novak. Viril, sympathique, l'acteur est rapidement voué aux films de guerre à partir des Nus et les morts (1958) de Raoul Walsh. Il joue notamment le jeune lieutenant John F. Kennedy pendant la Seconde Guerre mondiale dans Patrouilleur 109 (Martinson, 1962), rôle qui lui apporte la consécration internationale.
Cliff Robertson (1923-2011)

Cliff Robertson dans La brigade du diable (McLaglen, 1968) (image : www.toutlecine.com)

L'acteur enchaîne alors les prestations remarquées tels le candidat à la Présidence des États-Unis dans Que le meilleur l'emporte (Schaffner, 1964), le matois Mosca dans Guêpier pour trois abeilles (Mankiewicz, 1967), version actualisée du "Volpone" de Ben Johnson, ou le retardé mental Charly dans le film du même nom. Parallèlement, Cliff Robertson joue les officiers héroïques pour Robert Parrish (Le jour d'après, 1964), Andrew V. McLaglen (La brigade du diable, 1968), Robert Aldrich (Trop tard pour les héros, 1970) ou Jack Smight (La bataille de Midway, 1976).
Cliff Robertson (1923-2011)

Cliff Robertson et Claire Bloom dans Charly (Nelson, 1968) (image : www.culturopoing.com)

Dans les années 70, l'acteur interprète encore quelques rôles mémorables comme Cole Younger, l'acolyte de Jesse James/Robert Duvall, dans La légende de Jesse James (Kaufman, 1971), Higgins, le responsable hiérarchique de Robert Redford dans Les trois jours du Condor (Pollack, 1975), ou bien encore l'agent immobilier dont la femme et la fille sont tuées lors d'un enlèvement dans Obsession (1976), thriller remarquable de Brian de Palma.
Cliff Robertson (1923-2011)

Cliff Robertson et Robert Redford dans Les trois jours du Condor (Pollack, 1975) (image : www.toutlecine.com)

Dans les années 2000, Cliff Robertson avait acquis une nouvelle popularité en interprétant l'oncle de Peter Parker/Spider-Man (Tobey Maguire) dans les trois volets de la trilogie consacrée à l'homme-araignée et signée par Sam Raimi. Côté vie privée, l'acteur avait été mariée à deux actrices : Cynthia Stone, fraîchement divorcée de Jack Lemmon, de 1957 à 1960, puis Dina Merrill, de 1966 à 1986.
Cliff Robertson (1923-2011)

Cliff Robertson et Rosemary Harris dans Spider-Man 2 (Raimi, 2003) (image : www.toutlecine.com)

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article