Charles Durning (1923-2012)

Publié le par lefilmdujour

Charles Durning (1923-2012)

Charles Durning dans Un après-midi de chien (Lumet, 1975)

Célèbre second rôle du cinéma américain avec plus de 100 longs métrages à son actif, l’acteur américain Charles Durning est décédé le 24 décembre 2012 à l’âge de 89 ans. On se souvient de lui en capitaine de la police new-yorkaise tentant de raisonner un Al Pacino braqueur de banque dans Un après-midi de chien (Lumet, 1975) et en père de Jessica Lange tentant de courtiser un Dustin Hoffman déguisé en femme dans Tootsie (Pollack, 1982).
Vétéran et héros de la Seconde Guerre mondiale, Charles Durning avait fait partie des troupes qui débarquèrent à Omaha Beach le 6 juin 1944 et, à ce titre, fut élevé en 2008 au rang de chevalier de la Légion d’honneur. Après la guerre, il était entré à l'American Academy of Dramatic Arts de New York, mais en avait été « viré » comme un malpropre, les professeurs le jugeant peu talentueux…
Dégoûté du métier d'acteur, Charles Durning avait alors enchaîné les petits boulots avant de renouer avec le monde du spectacle en 1962, d’abord au théâtre puis au cinéma. Il joua alors sous la direction de grands réalisateurs comme Brian de Palma (Hi, Mom, 1970 ; Sœurs de sang, 1973 ; Furie, 1979), John Frankenheimer (Le pays de la violence, 1970), Billy Wilder (Spécial Première, 1974) ou Robert Aldrich (Bande de flics, 1977). Rougeaud, ventripotent, il interprète un lieutenant de police corrompu face à Paul Newman et Robert Redford dans L’arnaque (Roy Hill, 1973).
En 1983, Charles Durning reçut une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation d’un gouverneur dans La cage aux poules (Higgins, 1983) aux côtés de Burt Reynolds, l’un de ses amis avec qui il partagera treize fois l’affiche. Rebelote l’année suivante avec une nouvelle nomination pour son interprétation d’un nazi dans la version Mel Brooks de To Be or not to Be (Johnson, 1983).
Charles Durning (1923-2012)

Charles Durning et Dustin Hoffman dans Tootsie (Pollack, 1982)

On le vit également tourner sous les directions de Volker Schlöndorff (Mort d’un commis voyageur, 1985), Warren Beatty (Dick Tracy, 1990), des frères Coen (Le grand saut, 1993 ; O Brother, 1999) et Jodie Foster (Week-end en famille, 1995). Lors de son décès, Charles Durning, qui s'est également beaucoup produit à la télévision et à la scène (il reçut en 1990 un Tony Award pour son interprétation de Big Daddy dans la célèbre pièce de Tennessee Williams, La chatte sur un toit brûlant), tournait le film d’horreur Scavenger Killers (Bank, 2013) aux côtés d’Eric Roberts. Au cours de sa carrière, Charles Durning n’hésita pas en effet à jouer dans des films de genre : il est le policier enquêteur de Terreur sur la ligne (Walton, 1979), un sénateur dans Nimitz, retour vers l’enfer (Taylor, 1980), un vétéran de la Seconde Guerre mondiale dans Le forcené (Beattie, 1985), un vieux religieux dans Quand la rivière devient noire (Cain, 1986).

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article