Celeste Holm (1917-2012)

Publié le par lefilmdujour

Celeste Holm (1917-2012)
Détentrice d'un Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa prestation dans Le mur invisible (1947) d'Elia Kazan, l'actrice américaine Celeste Holm est décédée le 15 juillet 2012 à l'âge de 95 ans.
Celeste Holm avait fait ses débuts à Broadway en 1936. Ce n'est que dix ans plus tard qu'elle signa un contrat avec la 20th Century Fox et fit ses premiers pas devant une caméra. L'une des incarnations les plus célèbres de Celeste Holm sur grand écran reste sans nul doute celle de Karen, la meilleure amie de Margo Channing, l'actrice vieillissante interprétée par Bette Davis, dans Eve (1950) de Joseph Mankiewicz, un rôle qui lui valut une nouvelle nomination à l'Oscar du meilleur second rôle féminin.
Celeste Holm (1917-2012)

Celeste Holm et Gregory Peck dans Le mur invisible (Kazan, 1947)

Parmi les autres seconds rôles notables endossés par la comédienne au cinéma, on se souviendra aussi de ses prestations auprès d’Olivia de Haviland dans La fosse aux serpents (Litvak, 1948) et aux côtés d’Ida Lupino dans La femme aux cigarettes (Negulesco, 1948). Celeste Holm est également aux génériques de deux œuvres réalisées par Charles Walters avec Frank Sinatra, Le tendre piège (1955) et Haute société (1956), ce dernier film étant accessoirement l'ultime tourné par Grace Kelly.
Celeste Holm (1917-2012)

Bette Davis et Celeste Holm dans Eve (Mankiewicz, 1950)

Celeste Holm n'aura joué que dans une vingtaine de films pour le grand écran, l'actrice préférant se consacrer à la scène (et à la télévision à partir du milieu des années 50). Mariée cinq fois, la comédienne fut l'épouse du réalisateur Ralph Nelson (Les tueurs de San Francisco, Soldat bleu, etc.) avec lequel elle eut un fils, Ted Nelson né en 1937 et inventeur de l'hypertexte, l'une des technologies à la base de l'Internet.
Ci-dessous, Celeste Holm pousse la chansonnette avec Frank Sinatra dans Haute société (Walters, 1956) :

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article