Bigas Luna (1946-2013)

Publié le par lefilmdujour

Bigas Luna (1946-2013)
Le réalisateur espagnol Bigas Luna, qui avait révélé Javier Bardem et Penelope Cruz, est décédé le 6 avril 2013 des suites d'un cancer à l'âge de 67 ans.
De son vrai nom Juan José Bigas Luna, le cinéaste avait provoqué un scandale à la sortie de Bilbao (1978), son second long métrage, « troublante et hypnotique histoire d’amour et de possession entre un grand enfant qui aime collectionner les beaux objets et une femme-poupée dont il veut faire le joyau de sa collection » (Le cinéma espagnol, Editions Gremese). Catalogue de perversions, l’œuvre s’inscrivait dans la lignée de L’obsédé de William Wyler, Le voyeur de Michael Powell ou Grandeur nature de Luis Garcia Berlanga. Le morbide Angoisse (1987), réalisé dix ans plus tard, imposa définitivement Bigas Luna, tout du moins aux yeux des amateurs de films dérangeants et angoissants. On y suit un homme qui glisse vers la cécité et qui, dominé par une mère abusive, tue et s’empare des yeux de ses victimes...
Bigas Luna (1946-2013)

Penelope Cruz et Javier Bardem dans Jambon, jambon (1992) de Bigas Luna (image : www.toutlecine.com)

C’est avec son long métrage suivant (l’érotique Les vies de Loulou, 1990) que Bigas Luna entama une collaboration étroite avec Javier Bardem. L’acteur est alors érigé en mâle espagnol de base dans Jambon, jambon (1992), Lion d’argent du meilleur réalisateur au festival de Venise et film qui révéla au monde entier Penelope Cruz, et dans Macho (1993), la production suivante de Bigas Luna. Le cinéaste espagnol avait ensuite signé, entre autres, La lune et le téton (1994), ode aux seins de Mathilda May, La femme de chambre du Titanic (1997), adaptation du roman éponyme de Didier Decoin avec Romane Bohringer et Olivier Martinez, et Volaverunt (1999), énigme historique avec Penelope Cruz.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article