Artus de Penguern (1957-2013)

Publié le par lefilmdujour

Artus de Penguern (1957-2013)
Scénariste, acteur, réalisateur et chroniqueur, le comédien français Artus de Penguern est décédé le 15 mai 2013 des suites d’un accident vasculaire cérébral. Il avait 56 ans. Présent sur grand écran depuis le début des années 1980 (il est l’un des joyeux lurons de Prends ton passe-montagne, on va à la plage, réalisé en 1982 par Eddy Matalon), il s’était fait connaître du grand public par son rôle d’écrivain désabusé et gentiment dépressif, client du café où travaille Amélie Poulain dans le film de Jean-Pierre Jeunet sorti en 2001. Cette même année 2001, Artus de Penguern avait tourné et interprété Grégoire Moulin contre l’humanité, nommé dans la catégorie du César de la meilleure première œuvre de fiction. Une comédie devenue culte pour certains cinéphiles. Le comédien avait réalisé un deuxième film en 2011 avec Bruno Solomone et Héléna Noguerra (La clinique de l’amour !).
Artus de Penguern (1957-2013)

Muriel Robin et Artus de Penguern dans Saint-Jacques... La Mecque (Serreau, 2005) (image : www.allocine.fr © UGC)

Auteur de one-man-show, réalisateur de plusieurs courts-métrages remarqués dans les années 1990, chroniqueur depuis 2012 dans l’émission Comme on nous parle sur France-Inter, réputé pour son humour caustique, Artus de Penguern avait joué des rôles, petits et grands, dans près d’une quarantaine de longs métrages au cinéma. Chasseur de « goûteurs » pour Bernard Giraudeau dans Une affaire de goût (Rapp, 1999), député-maire dans Les gens honnêtes vivent en France (Decout, 2004), frère de Muriel Robin et de Jean-Pierre Darroussin dans Saint-Jacques… La Mecque (Serreau, 2005), père adoptif d’un Darry Cowl qui jouait là son dernier rôle dans L’homme qui rêvait d’un enfant (Gleize, 2006), compagnon quelque peu lâche de Valérie Lemercier dans Agathe Cléry (Chatiliez, 2007), le comédien était encore à l’affiche ces dernières semaines de La fleur de l’âge (2012) de Nick Quinn.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article