Alfredo Landa (1933-2013)

Publié le par lefilmdujour

Alfredo Landa (1933-2013)
Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 1984, deux fois couronné meilleur acteur aux Goya (l’équivalent ibère des César), le comédien espagnol Alfredo Landa est décédé le 9 mai 2013 à l’âge de 80 ans.
Alfredo Landa, qui avait abandonné le droit pour fouler les planches, avait véritablement démarré sa carrière d’acteur au cinéma en 1962 et s’était taillé une solide réputation dans de nombreuses comédies espagnoles des années 1960 et 1970. Son plus grand succès de l’époque est No desearas al vecino del quinto (1970) (Tu ne désireras point le voisin du cinquième) de Ramon Fernandez, film qui joue sur les a priori d'une société espagnole ultra-catholique. Alfredo Landa y incarne un créateur de mode efféminé à Tolède et un macho et chasseur de jupons invétéré à Madrid. Ce film donnera naissance à un style de comédie espagnole (assez vulgaire) baptisé landismo, du nom de son acteur principal. Un terme qui caractérise les films explicitant les frustrations sexuelles de l’Espagnol moyen sous la dictature franquiste finissante.
Alfredo Landa (1933-2013)

Alfredo Landa dans Les saints innocents (Camus, 1983)

A partir du milieu des années 70, Alfredo Landa se tourna vers des rôles plus dramatiques qui lui apportèrent reconnaissance critique et récompenses. Il travaille alors avec les réalisateurs espagnols les plus célèbres à l’instar de Juan Antonio Bardem, Luis Garcia Berlanga (La vaquilla, 1985, farce burlesque sur la guerre civile espagnole), Mario Camus, Jose Luis Garci, Jose Luis Borau, Jose Luis Cuerda (La forêt animée, 1987 ; La marrana, 1992, deux films qui lui permettent de décrocher un Goya de meilleur acteur), Antonio Mercero, Manuel Guttierrez Aragon, etc. En 1984, il décroche, ex æquo avec son partenaire Francisco Rabal, le prix d'interprétation au Festival de Cannes pour son rôle dans Les saints innocents (1983) de Mario Camus, dénonciation du système féodal qui existait encore en Espagne au début du XXe siècle dans certaines régions rurales de l’Espagne.
Également acteur de théâtre et de télévision (il avait joué Sancho Panca en 1991 dans une version TV de Don Quichotte), Alberto Landa avait mis un terme en 2007 à une carrière riche de 130 films et reçu en 2008 un Goya d’honneur.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article