La BO du soir n°403 : Amore

Publié le par lefilmdujour

C’est dans le film Amore (2009) de Luca Guadagnino qu’on trouve la plus belle déclaration d’amour jamais adressée à la musique de John Adams.

Toutes les grandes œuvres du compositeur y passent, et ce dès le générique (The Chairman Dances), jusqu’aux pièces pour piano avant de culminer dans une déchirante scène d’adieu digne d’un finale d’opéra, rythmé par le magistral crescendo de la troisième partie de Harmonielehre. (source : Notes de passage, le magazine en ligne de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris)

Publié dans La BO du soir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article