Hugh Keays-Byrne (1947-2020)

Publié le par lefilmdujour

Essentiellement connu sous nos latitudes pour avoir incarné deux figures incontournables de « méchant » dans la saga Mad Max, l’acteur anglais Hugh Keays-Byrne est décédé le 1er décembre 2020 à l’âge de 73 ans. Dans Mad Max (1978), le premier long métrage de George Miller, il est l’infâme Toecutter (photo ci-dessus), le chef d’un gang de motards désaxés qui écrasent la femme et le bébé de Max/Mel Gibson.

Installé en Australie depuis 1973, Hugh Keays-Byrne tourne pour la première fois au cinéma dans Stone (1974), film de bikers signé Sandy Harbutt, et on le voit dans Mad Dog Morgan (1976), histoire d’un criminel de sinistre réputation dans l’Australie des années 1860 réalisée par Philippe Mora (Le brigand est interprété par Dennis Hopper.)

Après Mad Max, on le revoit au cinéma dans le film catastrophe et thriller Réaction en chaîne (1980) de Ian Barry (où apparaît subrepticement un dénommé Mel Gibson) ainsi que dans Le Pays où rêvent les fourmis vertes (1984) de Werner Herzog ou bien encore dans le film d’anticipation Le Sang des héros (1989) de David Peoples avec Rutger Hauer et Joan Chen.

En 1992, Hugh Keays-Byrne réalise son seul film pour le grand écran, Résistance, une fable post-apocalyptique à la fois humaniste et pessimiste sortie directement en DVD en France qui, selon les amateurs, méritent vraiment le détour. Fort également d’une carrière télévisuelle et théâtrale, Hugh Keays-Byrne sera finalement revenu au premier plan (et pour sa dernière apparition sur grand écran) dans Mad Max : Fury Road (2013) de George Miller où il incarne Immortan Joe, le chef de clan tyrannique qui se lance avec son armée motorisée à la poursuite de Furiosa (Charlize Theron), associée à Max/Tom Hardy.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article