Claude Giraud (1936-2020)

Publié le par lefilmdujour

Acteur de théâtre et de télévision, également très actif dans le domaine du doublage (il a été de manière très régulière au cinéma la voix française de Robert Redford, Tommy Lee Jones, Alan Rickman, Tom Selleck et Giuliano Gemma), Claude Giraud est décédé le 3 novembre 2020 à l’âge de 84 ans.

Michèle Mercier et Claude Giraud dans Merveilleuse Angélique (1965)

Sur grand écran on a pu voir Claude Giraud dans une quinzaine de longs métrages. L’acteur a tenu quelques rôles notables comme celui du cousin d’Angélique, qui deviendra son deuxième époux alors que tout laisse à penser que son premier mari, Joffrey de Peyrac, est mort, dans trois films de la célèbre série (Angélique, marquise des Anges, 1964 ; Merveilleuse Angélique, 1965 ; Angélique et le Roy, 1966). Claude Giraud a également interprété le révolutionnaire arabe Slimane face à Louis de Funès dans Les Aventures de Rabbi Jacob (1973) de Gérard Oury.

Claude Giraud et Louis de Funès dans Rabbi Jacob (1973)

On l’a aussi vu dans Les Tricheurs (1958) de Marcel Carné, La Ronde (1963) de Roger Vadim, où il fait le lien entre Marie Dubois et Anna Karina dans la ronde des amours éphémères, Phèdre (1968) de Pierre Jourdan, adaptation de la pièce de Racine où il est Hippolyte face à une Phèdre interprétée par Marie Bell (près de 70 ans à l’époque…), L’Ange noir (1994) de Jean-Claude Brisseau.

Dans Un roi sans divertissement (1963) de François Leterrier, adaptation par Jean Giono de son propre roman, Claude Giraud tenait le premier rôle, celui du capitaine de gendarmerie qui, en 1840, vient en plein hiver sur un plateau enneigé du Trièves enquêter sur la disparition et la mort d’une jeune fille.

Dans La Guerre du pétrole n’aura pas lieu (1974) de Souheil Ben Barka, il est Toumer, un jeune technocrate qui, dans un pays qui pourrait être le Maroc, accède à de lourdes responsabilité et dénonce la domination de son pays par des trusts multinationaux, la corruption systémique, le complot permanent érigé en système et la fuite des capitaux.

A la télévision Claude Giraud a joué dans des séries emblématiques des années 1960 et 1970 comme Les Compagnons de Jéhu, Sébastien parmi les hommes, Les Rois maudits

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article