Paul Leduc (1942-2020)

Publié le par lefilmdujour

Considéré comme l’un des meilleurs réalisateurs du cinéma indépendant mexicain des années 1970, Paul Leduc est décédé le 21 octobre 2020 à l’âge de 78 ans.

Paul Leduc, qui a étudié le cinéma à l’IDHEC à Paris, cofonde à son retour au Mexique en 1967 le groupe Cine 70 qui produit plusieurs courts métrages pour le Comité olympique à l’occasion des Jeux olympiques de Mexico. Son premier long métrage, John Reed, Mexico insurgente (1970), est conçu presque comme un journal d’informations au moment où le journaliste américain John Reed, en 1913, fait un reportage sur la révolution mexicaine. (John Reed est connu pour son ouvrage, Dix jours qui ébranlèrent le monde, sur la révolution d’Octobre en Russie.)

« Ce premier long métrage de Paul Leduc, basé sur Le Mexique insurgé, le livre qui réunit les chroniques de Reed, se distingue pas sa reconstruction historique, écrit Aurora Chiaramonte dans Le Cinéma espagnol  $aux éditions Gremese. Le réalisateur ne se risque jamais à une peinture idéalisée des personnages ; les soldats et les officiers sont profondément humains, montrés avec leurs qualités et leurs défauts. »

Paul Leduc tourne son deuxième long métrage en 1976, Etnocidio, notas sobre el Mezquital, un documentaire sous forme de chapitres qui relate une tragédie, celle des Indiens de la vallée du Mezquital, les Otomis, soumis à l’exploitation et au pillage. En 1983, il signe Frida, nature vivante, un film biographique original sur la vie et l’œuvre de l’artiste Frida Kahlo, incarnée par l’actrice Ofelia Medina, « en suivant les palpitations authentiques de sa mémoire, c’est-à-dire de manière décousue et fragmentée, uniquement à travers les images, sa vie et son œuvre, incontournable de l’époque du muralisme mexicain. » (ibid.)

On doit aussi à Paul Leduc Latino Bar (1990), un long métrage sans dialogue inspiré d’une œuvre de Federico Gamboa, le drame musical Dollar Mambo (1993) et le thriller social Cobrador, In God We Trust (2004) avec Peter Fonda, entre autres.  

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article